Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Take 5: Bernard Avallet Swegon

Bernard AVALLET

Bernard Avallet

Fonction : Western Europe Area Director
Société : SWEGON

Nous avons récemment pu rencontrer Bernard Avallet, de Swegon, qui a bien voulu se prêter au jeu de l’interview et apparaître dans nos colonnes ! Nous vous livrons donc le résultat de nos entretiens !

Interview de Bernard Avallet, Swegon

Bonjour Bernard Avallet. Quand et comment avez-vous commencé votre carrière dans l’industrie de l’HVAC et de la Réfrigération?

Bonjour, chers lecteurs d’HVAC Intelligence.

J’ai commencé ma carrière en 1983 chez CIAT à Culoz. Je m’occupais des produits de ventilation et de traitement d’air : ventilateurs hélicoïdes et centrifuges, aérothermes hélicoïdes et centrifuges.

1 an ½ plus tard, j’obtenais ma mutation dans l’agence commerciale CIAT de Lyon en tant que Technico-commercial itinérant.

J’ai donc eu un parcours hétéroclite mais centré sur l’aspect technique et commercial à la fois. Je mets à présent mes compétences au service de Swegon en tant que Directeur Europe de l’Ouest.

Quel est votre rôle actuel ?

Comme je le mentionnais, je suis responsable du secteur Europe de l’Ouest pour Swegon. Plus précisément, je suis responsable des filiales en France, Espagne, Suisse et Benelux.

C’est un travail difficile car le marché sur lequel nous nous trouvons est en pleine évolution technologique, mais aussi en croissance. Cela signifie qu’il faut avoir l’esprit ouvert et toujours se trouver à l’écoute de nouvelles opportunités.

Qu’est-ce qui vous a surpris (ou peut-être vous surprend encore) dans l’HVAC & Réfrigération ?

Le marché est très hétérogène : il y a de très gros acteurs mondiaux, dont certains fabricants, mais aussi un grand nombre de petits installateurs locaux, qui oeuvrent pour l’industrie au quotidien.

Et malgré cette hétérogénéité, je suis surpris par le fait qu’il s’agisse finalement d’un monde assez clos.

Je veux dire qu’il peut être difficile d’y entrer, en tant qu’employé ou qu’acteur, mais aussi que la technicité rend notre univers très séparé des autres. C’est un peu vrai de tous les secteurs industriels, mais j’ai le sentiment que c’est d’autant plus vrai pour l’HVAC&R, surtout le côté commercial.

Selon vous, quel est le plus grand défi pour l’industrie de l’HVAC ?

Je dirais, presque sans aucune hésitation, la réglementation.

Un de nos défis majeurs est de nous adapter en permanence aux réglementations locales, nationales et européennes. Elles sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus exigeantes, et elles jouent un rôle majeur sur la façon dont nous concevons les produits, mais aussi sur les organisations industrielles et commerciales.

Il n’y a qu’à voir, par exemple, la façon dont l’AHRI est en discussion constante avec les autorités en Amérique du Nord.

Ces réglementations sont bien sûr nécessaires d’un point de vue environnemental, et parfois même pour le confort de l’utilisateur, mais il est souvent difficile pour les acteurs, et notamment pour les fabricants comme nous, de suivre la cadence de changement imposée par les autorités.

Avez-vous des prévisions pour l’avenir des systèmes de CVC ?

Le marché est très mature, mais il évolue en permanence.

Dans les secteurs de la santé et du bâtiment, il existe une exigence croissante de confort : confort thermique bien sûr, mais il y a une véritable prise de conscience du grand public et des professionnels autour de sujets d’importance, comme la qualité de l’air.

La demande est donc grandissante pour des produits comme les nôtres, et ces exigences croissantes deviennent un vecteur puissant du développement des systèmes de climatisation, ventilation et chauffage.

On peut donc imaginer que l’industrie n’a pas fini de grandir, et de s’améliorer !

Merci à Bernard Avallet et aux équipes de Swegon de nous avoir accordé cette interview. Nous vous donnons rendez-vous très bientôt pour de nouvelles interviews d’experts de l’industrie !