Guide 2020 - Économie d’électricité dans les entreprises

Ce guide a pour but de sensibiliser les entreprises à une meilleure gestion de leurs bâtiments pour : faire des économies d’électricité, d’eau et de gaz, mieux se prévenir des aléas de la gestion technique du bâtiment et réduire son impact sur l’environnement tout en apportant un meilleur confort pour ses employés et clients.

Economie d’électricité et gestion du bâtiment

Les économies d’énergies et plus particulièrement d’électricité sont la conséquence de plusieurs éléments clés :

  • Les conditions tarifaires du contrat signé avec son fournisseur d’électricité
  • Les habitudes de consommation d’énergie au sein de l’entreprise
  • L’isolation thermique des bâtiments
  • L’analyse et la supervision de cette consommation électrique.

En excluant les conditions tarifaires signées avec votre fournisseur d’électricité (les économies sont souvent minimes), l’isolation et les habitudes peuvent avoir un impact très important sur la facture énergétique.

En implémentant une solution de gestion technique de bâtiment poussée dans les bâtiments, vous avez la possibilité d’analyser et de détecter les défaillances thermiques tout en améliorant considérablement le confort des occupants et l’efficacité énergétique.

Pourquoi la GTB vous permet de réduire votre consommation d’énergie ?

La GTB signifie « Gestion Technique du Bâtiment ». C’est un système informatique d’assistance à la surveillance, gestion et suivi technique des bureaux, commerces, hôtels et bâtiments industriels.

Les missions de la gestion technique du bâtiment

La gestion technique du bâtiment (GTB) permet de gérer et analyser les données des équipements tels que le chauffage, la climatisation et la ventilation, l’éclairage, les portiques d’accès, les ascenseurs etc. Pour les bâtiments à énergie positive qui incluent des panneaux solaires, la GTB peut gérer et détecter des anomalies potentielles dans un même système d’information.

La GTB comporte 3 missions principales :

  1. Le contrôle des équipements techniques listés ci-dessus en cas d’anomalie et d’intervention de maintenance
  2. La gestion de ces mêmes équipements pour optimiser les coûts et améliorer le confort des occupants. Par exemple, le chauffage se met en route automatique lorsque la température du bâtiment ou de certaines parties utilisées descend en dessous des 21 degrés. La norme X35-203 définit les conditions de confort thermique qui donne une température comprise entre 20 et 22 degrés au minimum
  3. Le suivi de la consommation d’électricité pour mesurer l’efficacité de ces automatisations.

Exemple d’économies d’électricité d’un hôtel à Besse-et-Saint-Anastaise (63)

Exemple de l’installation d’une GTB de niveau 3 a permis de faire des économies d’électricité pour un hôtel à Saint-Etienne comprenant 40 chambres sur environ 1000 m2 :

  • Mensualité de seulement 250€/mois (prix fixe sur la durée du contrat avec le fournisseur EDF)
  • Gain sur la facture d’énergie de 15% dès la première année (environ 4500 euros d’économie chaque année)

En plus de permettre des économies d’énergie, la GTB de cet hôtel a détecté en octobre 2017 une fuite d’eau et a évité un dégât des eaux.

Pour réduire ses coûts d’énergie et principalement faire des économies d’électricité, des fournisseurs tels que EDF ont mis en place des solutions tout en un. Le service est appelé « Pilotage Intelligent du Bâtiment » et vous permet, selon le fournisseur, de réaliser en moyenne une économie de 15% sur votre facture d’électricité dès la première année.