La gestion active du bâtiment est un dérivé du terme « Gestion Technique du Bâtiment » ou GTB. La gestion active est considérée comme une notion plus avancée car elle intègre le terme « active » donc plus interventionniste dans l’amélioration du confort des occupants et de la réduction de la consommation d’énergie.

Comment piloter son chauffage à distance ?

Gestion Active du Bâtiment : définition et applications

La gestion active du bâtiment est le niveau le plus élevé de la gestion technique du bâtiment ou GTB. C’est un système informatisé qui centralise des données de fonctionnement de l’ensemble des installations techniques énergivores d’un bâtiment.

Ce système permet d’agir sur les équipements pour améliorer le confort des occupants et de réduire la consommation d’énergie en s’adaptant aux besoins de ceux-ci. Sur le terrain, la Gestion active du bâtiment collecte les données et actionne les corrections via des capteurs, compteurs, détecteurs et actionneurs.

Il permet de gérer et de suivre les équipements suivants : chauffage, ventilation, climatisation, éclairage, stores et volets automatiques, accès et portiques et enfin la production énergétique (via des panneaux solaires, éoliennes ou la géothermie).

La gestion active correspond principalement au niveau 3 de la GTB, soit le niveau le plus élevé. Les 3 niveaux de la GTB sont :

  1. Niveau 1 – surveillance des installations: elle assure la sécurité et la disponibilité des installations techniques pour le fonctionnement basique d’un bâtiment. Elle permet aussi de suivre la maintenance des systèmes.
  2. Niveau 2 – supervision technique: elle améliore le confort des occupants tout en réduisant la consommation d’électricité, d’eau et de gaz des édifices. Elle intègre l’automatisation des CVC (chauffage, ventilation, climatisation) pour garder une température ambiante optimale.
  3. Niveau 3 – suivi et big data: l’objectif est de faire une analyse active et approfondie des habitudes pour rendre le bâtiment totalement efficient énergétiquement. Elle traite l’ensemble des données collectées pour en faire une analyse critique du fonctionnement.

Avantages de la Gestion Active du Bâtiment

La gestion active du bâtiment permet de :

  • Réduire de 10 et 20% la consommation d’énergie
  • Eviter un gaspillage d’énergie et d’utiliser les installations techniques seulement lorsque les occupants en ont besoin (lumière, store, climatisation, chauffage…)
  • Prendre le contrôle des systèmes et paramètres programmés à distance
  • Améliorer le confort des occupants
  • Augmenter la durée de vie des installations.

Exemple d’application

La gestion active du bâtiment peut être intégrée dans de nombreux types de bâtiments tertiaires (bureaux, hôpitaux, hôtels, restaurants, commerces, résidences) et industriels.

L’exemple d’application réel est un hôtel à Besse-et-Saint-Anastaise dans le département du Puy-de-Dôme (63). L’établissement comprend 40 chambres sur environ 1000 m2. La gestion active lui a permis de faire des économies d’électricité tout en garantissant un niveau de confort égal voire meilleur (données EDF) :

  • Gain sur la facture d’électricité de 15% dès la première année soit une économie de 4 500€ annuelle
  • Mensualité de seulement 250€ (prix fixe sur la durée du contrat).

En plus d’économies substantielles, la gestion active a permis à l’hôtel de détecter une fuite d’eau et a donc évité un dégât des eaux.