Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Interview Laurent Petiot Jacir

Laurent Petiot, directeur des ventes chez JACIR, a accepté de répondre à nos questions pendant l’Interclima 2015 qui s’est tenu à paris du 02 au 06 novembre. Voici notre interview.

Interview Laurent petiot jacir

Laurent Petiot à l’Interclima 2015 à Paris

Interview de Laurent Petiot, Jacir

– Bonjour Laurent Petiot. Pouvez-vous nous présenter la société Jacir ?

Jacir est une société française créée dans les années 1950, qui fabrique ses produits en Normandie et qui a son siège en Seine-et-Marne (77). Nous employons environ 70 personnes, pour un chiffre d’affaires d’une quinzaine de millions d’euros.

Notre spécialisation historique, c’est la tour de refroidissement d’eau évaporatif. Et depuis quelques années, nous proposons également des refroidisseurs adiabatiques.

Ce sont des technologies alternatives à la tour, qui présentent certains avantages. Notre usine est certifiée ISO 9001, et nous sommes organisés en lead manufacturing depuis environ deux ans.

– Parlons maintenant plus en détail de vos produits. Quels sont-ils ?

Dans la tour de refroidissement, nous couvrons toutes les familles disponibles ou existantes sur le marché : les tours fermées, les tours ouvertes, ou encore les tours hybrides — qui ont pour but de supprimer la visualisation du panache de vapeur en sortie de tour.

Nous couvrons également dans notre société une gamme de matériaux la plus large en Europe : l’acier galvanisé, l’inox, la protection par lit fluidisé — un revêtement de matériaux composite identique à celui qu’on trouve sur les panneaux de lave-vaisselle.

Cela permet de garantir une large durée de vie à nos produits : ils résistent aux changements de température, à la chimie, à la dilatation et aux chocs mécaniques.

Nous proposons, enfin, du polyester comme matériaux sur nos tours. Encore une fois, cela offre à nos tours une durée de vie très importante.

– Comment pourriez-vous résumer le côté innovant de vos produits ?

Chez nous, l’innovation se mesure sur deux axes majeurs.

Le premier est orienté par les besoins du marché : l’hygiène, la facilité de maintenance, l’absence de risque bactériologique, la performance énergétique et l’ultra-silence.

Le second, c’est l’investissement dans une cellule R&D importante, qui intègre de la recherche fondamentale, de la recherche appliquée, ainsi qu’une centrale d’essai en laboratoire dans notre usine de Normandie, avec un personnel dédié à cela.

La R&D, c’est une part importante de notre activité, et qui a fait que Jacir a pu continuer à se développer malgré les difficultés économiques.

– Aujourd’hui, qui sont les clients de Jacir ?

Nos clients directs sont d’abord des industriels, qui ont besoin de refroidissement pour leurs process : des cimenteries, des papeteries, des pulperies, des raffineries, des verreries, des centrales de gaz, des centrales électriques, etc.

Bref, tout ce qui chauffe dans l’industrie. Ensuite, nous équipons beaucoup d’activités tertiaires, avec de la climatisation pour le refroidissement des groupes froids à haut de forte puissance.

En clair, nos clients directs sont des installateurs, des bureaux d’étude, des prescripteurs, ainsi que des gestionnaires de patrimoine.

– Existe-t-il un partenariat avec certains installateurs, ou bureaux d’étude ?

Dans la pratique, oui, par la disponibilité et l’originalité de nos solutions, qui peuvent être sur-mesure : nous avons des gammes de produits, qui ont été définies et standardisées ; autour de ces gammes, nous pouvons faire des modifications ou plus simplement créer des modèles spécifiques pour des besoins particuliers.

– Par exemple ?

Nous avons créé un système de tour de refroidissement de 50 MW sur la centrale froide de Climespace à Paris, qui est un fournisseur d’eau glacée (donc de climatisation) pour un ensemble de bâtiments dont, notamment, le Louvre.

Il a fallu intégrer d’importantes contraintes : pas de panache, pas de bruit, pas de hauteur… Cela représentait à l’époque un véritable défi technique, que nos équipes ont su relever avec, je dois le dire, talent.

Nos performances thermiques sont du reste certifiées, ce qui prouve que nos clients ont raison de faire appel à nous.

– Comment vous situez-vous en termes de prix ?

Concernant les concurrents qui fabriquent aussi des tours de refroidissement, nous sommes sur du sur-mesure ou du haut de gamme, orienté facilité, efficacité, hautes performances et durabilité.

Nous sommes sur un créneau de différenciation technologique qualitatif. S’agissant des autres solutions de refroidissement, notamment avec l’air ambiant, nos solutions peuvent être plus chères a priori, mais elles offrent une solution énergétiquement meilleure, pour un coût d’exploitation plus intéressant sur le long terme.

Merci à Laurent Petiot de nous avoir accordé cette interview.Retrouvez toutes nos interviews sur notre page dédiée.