Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Maintenance module thermique d’appartement (MTA)

Prévoir la maintenance de module thermique d’appartement (MTA) est nécessaire après leur installation. La réalisation de diverses opérations de maintenance sur les MTA permet en effet d’entretenir le matériel et de garantir son bon fonctionnement au quotidien. Les installateurs et les fabricants peuvent alors proposer des contrats de service, exactement comme dans le cas d’une chaudière gaz entretenue une fois par an. C’est, pour les utilisateurs, l’assurance de disposer de modules thermiques d’appartement performants et fiables. Présentation.

Un contrat de maintenance du module thermique d’appartement est indispensable

Lorsque l’on fait le choix d’installer des modules thermiques d’appartement, il est incontournable d’accompagner cette décision par un contrat de service. Celui-ci permettra aux logements équipés de recevoir, par exemple une fois par an, la visite d’un technicien chargé de vérifier le fonctionnement du module thermique d’appartement.

De la même manière qu’une chaudière gaz, vous pourrez ainsi protéger votre installation contre l’usure des pièces — ou leur casse. Vous assurerez également aux utilisateurs un confort optimal et constant dans la durée. Un contrat de service pour un module thermique d’appartement, c’est donc une véritable garantie sur le long terme !

Les 10 points de vérification d’un module thermique d’appartement

Comme tout matériel purement mécanique, les modules thermiques d’appartement peuvent, au fur et à mesure de l’année, légèrement se dérégler ou s’encrasser. Pour éviter cela, il convient de faire appel à un service de maintenance périodique — le plus souvent annuel. Celui-ci vérifiera alors :

– le régulateur de débit proportionnel, avec un examen des ouvertures d’inspection pour rechercher d’éventuelles fuites et dépôts de calcium ;
– les raccords et la robinetterie ;
– les échangeurs à plaques, pièces centrales des modules thermiques d’appartement dont le remplacement peut parfois être nécessaire ;
– le filtre à tamis (vérification et nettoyage) ;
– la vanne de sectionnement, qui peut être à remplacer ;
– la tige de la vanne de zone ;
– le bon fonctionnement du mécanisme de fermeture et d’ouverture du régulateur de débit proportionnel, notamment par un contrôle de la température de l’échangeur de chaleur ;
– la température de départ primaire pour le chauffage, qui doit rester conforme aux estimations de l’étude initiale ;
– le débit de la pompe primaire pour le chauffage ;
– le by-pass thermostatique.

Ces points sont incontournables lors de l’établissement d’un contrat de service pour des modules thermiques d’appartement. Ils peuvent être complétés par le contrôle des pompes de circuit de chauffage, des vannes d’équilibrage ou du régulateur de pression différentielle, et de la température de retour échangeur.

Un entretien nécessaire mais aisé dans le cadre de la maintenance du MTA

L’un des principaux avantages des modules thermiques d’appartement est incontestablement leur facilité d’entretien. Chacun de leurs composants est ainsi directement accessible par l’avant. L’absence de combustion les rend également très sécurisés, même en cas de dysfonctionnement. Enfin, la préparation de l’eau chaude sanitaire (ECS) en instantané — et de manière décentralisée — évite les risques de prolifération des légionelles !

Vous souhaitez en savoir plus sur les contrats d’entretien et de maintenance des modules thermiques d’appartement ? Profiter d’un tel service vous intéresse, mais vous avez encore quelques questions sur les interventions proposées, sur la fréquence de celles-ci, et sur la fourniture des pièces détachées, contactez-nous, nous vous mettrons en contact avec des installateurs professionnelles.