Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Sanden AquaEco2 Max

C’est lors de l’Interclima+Elec 2013 qu’a été présenté pour la première fois le Sanden AquaEco2 Max, une pompe à chaleur CO2 destinée à la production d’Eau Chaude Sanitaire (ECS).

Sanden est une entreprise japonaise spécialisée dans la fabrication de systèmes de chauffage et de climatisation, notamment dans le domaine automobile, ainsi que de distributeurs de boissons et de vitrines réfrigérées. En France, le Sanden AquaEco2 Max est distribué par TecControl.

Le système est composé de deux unités : d’un côté la pompe à chaleur CO2, de l’autre le ballon d’eau chaude.

Sanden AquaEco2 Max : la pompe à chaleur pour l’ECS

sanden-aquaeco2-maxPour les moins initiés d’entre nous, une pompe à chaleur est un système permettant de transférer de l’énergie thermique (des calories, comprenez : du chaud) d’un milieu à un autre.

On peut donc s’en servir pour chauffer comme pour refroidir, voire pour faire les deux en même temps. Pour officier correctement, la pompe à chaleur (PAC) a besoin d’un fluide frigorigène.

Dans le cas du Sanden AquaEcoMax 2, ce frigorigène est le dioxyde de carbone, un gaz bien connu. Le CO2 a l’avantage de faire partie des frigorigènes dits « naturels », c’est-à-dire qu’il n’est pas produit artificiellement par synthèse, et qu’il est donc plus respectueux de l’environnement, notamment parce qu’il produit moins d’émissions que les frigorigènes traditionnels.

Ces frigorigènes, plébiscités au Japon depuis très longtemps, font de plus en plus leur apparition sur nos marchés en raison de la volonté européenne de supprimer les HydroFluoroCarbures (HFC), notamment au travers de la réglementation F-Gas II.

Pour revenir sur notre système à proprement parler, la pompe à chaleur a pour fonction de récupérer la chaleur de l’air ambiant pour chauffer l’eau chaude dans le ballon. Pour faire simple, une pompe aspire de l’air « chaud », un évaporateur transmet cette chaleur au CO2, qui l’envoie dans un échangeur de chaleur chargé de la transmettre à l’eau.

La pompe à chaleur de l’AquaEco2 Max peut être installée par terre, auquel cas elle se trouvera grâce à ses pieds à quelques centimètres du sol, ou bien au mur, si vous souhaitez l’installer dans un garage ou au dessus d’un meuble par exemple. Bien évidemment, la PAC doit être reliée à l’extérieur par une gaine !

Le ballon d’eau chaude est disponible en plusieurs capacités, en fonction de la taille de votre foyer : 200L, 300L, 450L et 750L.

Les Avantages

Le principal avantage de l’AquaEco2 Max est qu’il utilise une technologie au CO2. Celui-ci est non-toxique, non-inflammable et surtout beaucoup moins polluant qu’un frigorigène naturel : il possède un GWP (Global Warming Potential – Potentiel de Réchauffement Global) de 1, contre 1800 pour le R407-C par exemple.

Les économies d’énergie sont évidemment un autre avantage : au lieu d’utiliser de l’énergie pour chauffer l’eau directement, le système se sert de la chaleur présente dans l’air. Le système est silencieux, et produit de l’eau chaude à 65°C, suffisamment assez pour satisfaire les besoins quotidiens.

De même, le système n’a besoin que de peu de maintenance puisque le CO2 ne nécessite pas d’être rechargé.

Caractéristiques techniques :

  • Puissance mode Éco : 3,5 kW ;
  • Puissance mode Boost : 4,5 kW ;
  • Alimentation : ~230V, monophasé, 50Hz, max 16A
  • Niveau sonore 40 dB ;
  • Installation du ballon et de la pompe jusqu’à 12 mètres de distance.

Autre :

  • Production d’eau chaude à 65°C ;
  • Fonctionnement de -15°C à +43°C à l’extérieur ;
  • Coefficient de Performance de 3.64 ;
  • Montée en température de 2h30 ;
  • Autonomie toute l’année sans apport électrique ;

Certains d’entre vous se demanderont pourquoi ne pas pousser le système jusqu’à chauffer sa maison ! Sanden y a pensé et propose à ces fins l’AquaEco2 Heat, un système produisant ECS et chauffage à partir d’une pompe à chaleur CO2.

Sachez aussi qu’en raison de la haute efficacité énergétique du produit, l’installation de l’AquaEco2 Max peut vous être subventionnée ! Voici une liste des aides auxquelles vous pourriez avoir droit :

  • Éco-prêt à taux 0% ;
  • Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE) ;
  • Aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) ;
  • TVA rénovation à 5;5% au lieu de 20% ;
  • Certificats d’Économie d’Énergie.

Système complet Sanden AquaEco2 max