La supervision dans la GTB est la fonction centrale de tous systèmes intégrés pour la gestion des équipements techniques. La supervision (niveau 2 de la GTB) apporte un gain considérable par rapport à la surveillance (niveau 1) pour les occupants. Elle apporte aussi un gain sur la consommation énergétique.

Supervision GTB - Gestion Technique du Bâtiment

La supervision GTB pour quel bâtiment ?

La supervision en GTB concerne le niveau 2. Son coût d’exploitation est plus élevé que le niveau 1 mais apporte beaucoup plus de confort pour ses occupants. Il convient à l’ensemble des bâtiments tertiaires, qui utilisent des équipements techniques énergivores et cherchant à améliorer le confort global, de réduire les coûts d’énergie et leur empreinte carbone.

En pratique, les gains constatés, par le passage du niveau 1 au niveau 2 de la gestion technique du bâtiment, sont de l’ordre de 10 à 20%.

Quels sont les équipements supervisés par la GTB ?

Les équipements supervisés par la gestion technique du bâtiment permettent un meilleur confort pour les occupants. Ces installations techniques sont énergivores et la GTB permet de réguler leur consommation.

Les équipements et installations susceptibles d’être gérer par la GTB :

  • CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation): ces installations très énergivores permettent de réguler la température dans les locaux tertiaires. Une amélioration de son utilisation via une automatisation permet de réduire considérablement la consommation électrique des bâtiments.
  • Eclairage : un éclairage automatisé peut être mis en place suivant les horaires d’ouvertures des bâtiments. L’installation d’un « éclairage connecté » permet de réguler la luminosité en temps réel.
  • Stores et volets électriques: en fonction de la journée, les stores peuvent être automatisés pour être déployés en fonction de la situation du soleil par rapport aux fenêtres. Cela apporte un meilleur confort pour les occupants et une meilleure isolation de la chaleur durant les périodes estivales.
  • Production d’énergie par des panneaux solaires ou une station géothermique. Pour les bâtiments à énergie positive, la production de l’énergie peut être supervisée par la GTB et centralisée sur le système informatique du bâtiment.
  • Ascenseurs
  • Accès des occupants.

Les installations de sécurité ne peuvent pas être centralisées par la GTB. Un système distinct doit être mis en place.

Quelles sont les avantages de la supervision (GTB de niveau 2) ?

La supervision permet de faire des économies d’énergies à court et long terme. L’installation de la GTB de niveau 2 engendre un coût mais peut être vite amorti (entre 2 et 10 ans suivant les surfaces et le type de bâtiment).

Les principaux avantages du niveau 2 « supervision » de la gestion technique du bâtiment :

  • Au moins 15% d’économies d’énergie concernant les CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation)
  • Amélioration du confort des occupants
  • Augmentation de la durée de vie des installations techniques
  • Décentralisation de la gestion technique du bâtiment par un intervenant externe

L’investissement pour une supervision dans la GTB est de l’ordre de 10 à 20 euros / m2 selon les équipements que vous utilisez. Le retour sur investissement est généralement à moyen terme (entre 2 et 10 ans) car vous faites des économies dès la mise en œuvre du nouveau système de gestion. En plus d’une consommation moindre, une certification d’économie d’énergie (CEE) vous permet de revendre les kWh économisés à un obligé. Grâce à ce dispositif, cela permet de financer au moins 5% de l’installation.