Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

CITEPA: Augmentation de 350 % des émissions de HFC en 20 ans en France

FRANCE – Les rejets de HFC proviennent essentiellement du secteur tertiaire/ résidentiel notamment des équipements de réfrigération.
Le Centre Interprofessionnel Technique d’Etudes de la Pollution Atmosphérique (CITEPA) vient d’établir le bilan de rejets atmosphériques de polluants et de gaz à effet de serre (GES) pour la France métropolitaine. Cette étude, soutenue financièrement par le ministère de l’Ecologie (Medde) met l’accent sur la baisse globale de 13 % des émissions de GES durant la période de 1990 à 2012. La France a ainsi atteint l’objectif qu’elle s’est fixé entre 2008 et 2012 suivant le Protocole de Kyoto. Le Citepa fait toutefois mention d’une importante augmentation des rejets de HFC de plus de 350 % durant les 20 dernières années. D’après cet organisme, l’émission de HFC provient essentiellement du secteur résidentiel/tertiaire, soit l’équivalent de 53 %. L’industrie manufacturière vient en seconde place avec un taux de 24 % et du transport routier avec 18 % et 4 % par les autres modes de transports. Cette émission de HFC est plus faible pour le secteur de l’agriculture/sylviculture ainsi que le domaine de la transformation d’énergie avec seulement un taux de 1 % pour chaque secteur. En 1990 cette émission de HFC provenait uniquement du secteur de l’industrie manufacturière. La réfrigération commerciale et domestique est la principale source de cette émission dans le secteur résidentiel/ tertiaire. L’utilisation du composé R 134a depuis 1993 est à l’origine de cette forte croissance d’émission de HFC. Il est à savoir que la production et l’utilisation de CFC sont interdites par le Protocole de Montréal depuis 1993.
Le rejet de HFC est occasionné principalement par l’utilisation croissante de la climatisation automobile dans le secteur du transport routier. Une importante croissance a été enregistrée depuis l’année 1993. Cette hausse est occasionnée essentiellement par le remplacement des CFC par le composé HFC-134a et l’utilisation généralisée de climatisation dans les voitures.
Les observateurs tiennent à attirer l’attention sur la hausse de 350 % de l’émission de HFC. Cette hausse qui serait faible comparée à l’émission de CO2 dans l’atmosphère a un impact sur le réchauffement de la planète et détruit la couche d’ozone.

Le CITEPA
Le CITEPA est une organisation chargée des études et des évaluations concernant les rejets de substances polluantes et de GES dans l’air. Cet organisme compte actuellement près de 80 membres. Il regroupe les acteurs institutionnels, économiques et associations concernées. Cette dernière rassemble les industriels, fédérations et syndicat professionnels, producteurs et distributeurs d’énergie, constructeurs automobiles, éco-industries, bureaux d’études, organismes de recherche ainsi que les associations d’évaluation de la qualité de l’air et les laboratoires d’évaluation.