Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Fluides frigorigènes – Les préconisations de Climalife

De nombreux fluides frigorigènes sont proposés sur le marché afin d’assurer la production de froid pour la surgélation et réfrigération dans le domaine agroalimentaire. Cependant, les fluides frigorigènes à faible potentiel réchauffement planétaire connaissent un véritable succès pour couvrir tous les besoins de production et de conservation des denrées alimentaires.

Selon les explications apportées par l’entreprise spécialiste de la fabrication et la fourniture de fluides frigorigènes, Climalife, le choix et le confinement du fluide frigorigène dans l’installation de réfrigération permettent de diminuer de façon considérable l’impact environnemental de celle-ci. Des critères doivent, cependant, être pris en considération : efficacité énergétique, sécurité et retour sur investissement, potentiel réchauffement planétaire, facilité de mise en œuvre, production frigorifique, etc.

Ainsi, Climalife préconise le R-455A qui a le plus faible potentiel réchauffement planétaire du marché (<150), surtout pour les systèmes neufs de réfrigération négative et positive. En effet, il est fréquemment utilisé dans l’agroalimentaire, car il a l’avantage d’être non-toxique et quasiment ininflammable.

Dans les installations neuves en conditionnement d’air et en froid positif, Climalife conseille le R-124ze, un HFO à faible potentiel réchauffement planétaire. Il peut couvrir une plage de température plus grande que le R-123 (de -20 °C à +110 °C). Il permet également de chauffer l’eau à plus de 85 °C et d’assurer la production de froid pour permettre le blanchiment des légumes.

Pour les fluides à très fort potentiel réchauffement planétaire, des solutions de remplacement existent. En effet, le R-448A constitue une solution de remplacement sur les systèmes faisant usage des fluides à très fort potentiel réchauffement planétaire tel que le R-404A ou le R-507A qui sont encore très utilisés dans l’industrie agroalimentaire. Le R-448A est parfait pour la surgélation, la conservation des produits, les laboratoires de préparation, et les installations de réfrigération des entrepôts frigorifiques.

Quant aux systèmes indirects, Climalife préconise le choix d’un fluide caloporteur présentant une faible viscosité et une meilleure capacité thermique en tenant compte de l’aspect toxicité/sécurité du fluide pour respecter les recommandations et les réglementations de mise en œuvre.