Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

DuPont tente un mode ‘’drop-in’’ de son R404A !

dupont-logo

ETATS-UNIS – DuPont tente un nouveau mélange réfrigérant avec un GWP en baisse par rapport à son fameux R404A !

Il semblerait que le règne du R404A de DuPont touche à sa fin. En effet, ce réfrigérant longtemps priorisé par la Compagnie est entrain d’être délaissé à cause de la forte présence de GWP à son niveau qui est de 3943. C’est dire que sa faible température de refoulement du compresseur ne suffit plus pour tenir dans les nouveaux défis de réfrigération.

Parmi les options envisagées, on constate effectivement de faibles présences de GWP, mais l’avantage qu’offrait le R404A en matière de température de refoulement du compresseur reste unique, c’est-à-dire qu’on ne le retrouve plus parmi les nouvelles options. C’est dire que les températures de refoulement du compresseur sont nettement à la hausse.  Pourtant, ces options impliquent des mélanges de HFC et de mazouts lourds. Et donc, il va falloir compenser avec un système de refroidissement de compresseur.

Un tel mélange fait penser au DR33 de la compagnie, encore appelé R449A, dont le GWP est de 1282 et qui répond toujours aux normes de température du R404A qu’utilise le transport frigorifique. La solution est désormais trouvée avec un nouveau réfrigérant du nom de R452A, encore appelé XP44 ou DR34 qui combine aussi bien les performances du R404A en terme de faible refoulement du compresseur, et le refroidissement du compresseur qui sera dès lors facilité.

Avec ce nouveau réfrigérant, le GWP est de 2140, ce qui est encore loin d’être considéré comme faible, mais qui constitue toujours une avancée remarquable dans la baisse de GWP comparativement au R404A. D’ailleurs, les performances du R452A sont d’autant plus remarquables que celui du R404A, à quelques petits détails près. La prochaine étape sera d’effectuer d’autres tests de thermodynamisme, ainsi que son adaptation à d’autres types de compresseurs, ce qui devrait être positif.