Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Bilan du marché HVAC

Les associations AFPAC et PAC&Clim’Info a dévoilé le bilan des ventes d’appareils de climatisations et de PAC depuis janvier à fin aout 2014.
– La vente de splits (mono & multi) de plus de 17,5 kW a enregistré une baisse de 12 %, avec une croissance de 19 % entre janvier et avril et un recul de 24 de mai à août. D’après M. Julien Masson de PAC&Clim’Info, le marché du tertiaire a enregistré une hausse de 3 % avant de ralentir entre les mois de mai et août.
– Une croissance globale de 3 % a été constatée sur le marché de DRV dont une hausse de 10 % du mois de janvier à avril.
– La vente de CTA a chuté de 3 % pour les caissons de traitement d’air. Celle des unités terminales à eau glacée a par contre enregistré une hausse de 14 %.
– Les ventes de groupe d’eau glacée ont augmenté de 16 % avec une hausse de 27 % pour les systèmes eau/eau et 14 % pour l’air/eau. Thomas Vendasi de PAC&Clim’Info a tenu à rappeler que la vente pour ce type d’équipement a été mauvaise au second quadrimestre de 2013. Le marché n’a même pas atteint les chiffres de la même période de 2009. Ce marché est selon lui soutenu par la rénovation. La vente des petites unités R22 a contribué fortement à la hausse des ventes.
– Les ventes de rooftops ont augmenté de 15 %
– Les ventes d’unités extérieures PAC air/air de moins de 17,5 kW ont progressé de 5 % pour le mono split, 4 % pour le multi split et 3 % en unités intérieures. Stéphanie Gauthier de PAC&Clim’Info a précisé que le marché a bénéficié des bonnes conditions climatiques du début d’été. Une croissance de 7 % a été enregistrée au second quadrimestre. Une croissance de 8 % a été constatée pour les monosplits et 4 % pour les multi splits.
– Le marché du PAC air/eau a progressé de 33 %. Face à cette constatation, Charlotte Brunello de Daikin Airconditionning France a précisé que le deuxième quadrimestre est meilleur que le premier. La vente de PAC monobloc a augmenté de 29 % entre mai et août. Cette hausse a permis de rattraper le recul des ventes de fin avril. Les ventes PAC biblocs ont progressé de 46 %. Cette hausse était de 39 % pour les monoblocs et 97 % pour les biblocs de petites puissances.
– Les ventes de PAC géothermiques a reculé de 21 % en sol/sol, de 48 % pour le sol/eau, de 10 % pour l’eau glycolée/eau et 30 % pour l’eau/eau/
– Le marché de PAC pour ECS a de son côté augmenté de 54 %

Baisse des ventes du solaire thermique et une forte mobilisation de la filière
A l’occasion des Etats Généraux de la Chaleur solaire donnée par Enerplan, Valérie Laplagne d’Uniclima a évoqué la baisse de 20 % du marché solaire thermique français en 2014. Richard Loyen d’Enerplan de l’autre côté présentait son plan pour la filière chaleur solaire se concentrant particulièrement au plan global chaleur renouvelable afin de structurer l’offre. Une plateforme mutualisée d’innovation est prévue à cet effet. Enerplan s’attend ainsi à une reprise du marché en 2015 grâce aux soutiens des pouvoirs publics. Rémi Chabrillat (Ademe) a précisé lors de cet évènement que la chaleur renouvelable est un des éléments indispensables à la réussite de la transition énergétique. La chaleur solaire a aussi une grande place à prendre. D’après son estimation, le solaire thermique dispose d’un fort potentiel dans le secteur industriel en France. Daniel Mugnier de Tecsol a de son côté avancé que deux possibilités s’offrent pour l’innovation en solaire thermique. Le premier consiste au développement des réseaux de chaleur et des applications dans l’industrie. Le second se concentre sur le solaire thermique digital afin de fournir un contrôle connecté des installations. Ces deux solutions permettront ainsi de mettre fin à la maintenance préventive tout en réduisant les coûts d’exploitation par une économie de l’énergie solaire de l’ordre de 10 %. Thierry Autric de Qualité’EnR a de son côté précisé qu’une certification Qualisol Collectif devrait être mise en place au premier trimestre 2015. Un guide de saisie et de commissionnement de la réglementation thermique 2012 devra paraître sous l’égide d’Enerplan tandis que le guide pratique du solaire thermique sera publié par USH au début 2015.

Croissance de la production française de chauffage central

La cinquantaine d’industriels français des radiateurs et chaudière pour le chauffage central compte actuellement plus de 5 000 personnes. Le volume de production total du secteur a progressé de 7 % comparé à celui de 2013 qui a reculé de 0,2 %. Le marché français a progressé d’après une récente étude de Xerfi malgré la rude concurrence. D’après cette même source, la reprise du marché se réalisera principalement dans la production de chaudières. Cette hausse est occasionnée par la croissance du marché des particuliers. Cette reprise généralisée viendra ainsi compenser les évolutions contrastées suivant les catégories d’appareils. Les ventes de chaudières traditionnelles au gaz et au fioul dans le secteur industriel vont diminuer tandis que celles des chaudières biomasse à chargement automatique et de chaudières à condensation vont augmenter.
Dans une enquête menée auprès des Français concernant les équipements leur permettant d’économiser de l’énergie, 69 % des personnes interrogées ont opté pour les travaux d’isolations des fenêtres et des combles. 29 % préfèrent se tourner vers le remplacement des appareils de chauffage par d’autres plus performants. 27 % vont optés pour les accessoires de maîtrise d’énergie et 21 % par l’installation de solutions EnR.