Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

EMERSON lance l’initiative Helix

ÉTATS-UNIS – EMERSON, le leader des thermostats, de la technologie de chauffage, du refroidissement et de la réfrigération, a révélé son intention de réunir l’industrie et d’autres partenaires afin d’accélérer le rythme de l’innovation axée sur la sécurité, la qualité de vie et le développement durable.

Aujourd’hui, la société a annoncé le lancement de son initiative « Helix ». Ce projet inclut l’ouverture du « Helix Innovation Center ». Le coût de la mise en œuvre de ce centre d’innovation industriel est estimé à 35 millions de dollars. Il a été créé pour promouvoir l’avancement de la recherche et de l’éducation pour l’industrie du chauffage, de la ventilation, de la climatisation et de la réfrigération à l’échelle mondiale.

David N. Farr, le président et chef de la direction d’EMERSON a avancé que les innovations en matière de chauffage et de refroidissement nous permettent d’avoir une nourriture plus saine et plus fraîche. Elles nous aident, non seulement à améliorer notre santé et notre confort, mais aussi à faire des économies tout en réduisant notre consommation d’énergie et notre impact environnemental.

Le centre d’innovation Helix propose des environnements simulés à grande échelle. Il comprend entre autres une cuisine commerciale fonctionnelle, une maison résidentielle de deux étages et une épicerie.

Les équipes utiliseront ces installations pour générer de nouvelles idées et les tester dans des conditions réelles.

Le centre permettra de promouvoir d’autres domaines de recherches tels que la connectivité Internet des objets, la gestion intelligente des systèmes de chauffage et de refroidissement, outre les applications d’automatisation visant à accroitre l’efficacité et la performance des logements résidentielles et commerciales.

Par ailleurs, le centre d’innovation Helix présente le système Grind2Energy ™. C’est une solution innovante développée par EMERSON et qui permet de transformer les déchets alimentaires en énergie.

A noter que la société prévoit encore de mettre en œuvre une deuxième installation au Georgia Institute of Technology à Atlanta.