Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Lancement d’une nouvelle prime à la conversion des chaudières

Ce 24 janvier, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, et de la ville et du logement, Julien Denormandie, ont annoncé le lancement d’une nouvelle prime à la conversion des chaudières.

Ces nouvelles aides visent à soutenir les ménages les plus modestes dans la lutte contre le réchauffement climatique et à les aider à améliorer leur pouvoir d’achat. Cette décision démontre également la volonté du gouvernement de parvenir à l’objectif « zéro chaudière au fioul d’ici dix ans », étant donné que 3,5 millions de ménages français utilisent encore ce genre d’équipement.

Concrètement, le gouvernement envisage de remplacer les anciennes chaudières au gaz ou au fioul d’ici deux ans. Comme alternative, les ménages sont poussés à opter pour des chaudières à bois ou des modèles fonctionnant au gaz, avec une très haute performance énergétique. Y sont également compris la promotion des équipements qui mettent en avant les énergies renouvelables telles que la chaudière biomasse, le système solaire combiné, la pompe à chaleur ou encore le raccordement à un réseau de chaleur.

Selon lesdits ministres, le montant de l’aide est estimé à plus d’un milliard d’euros. Ce fonds sera débloqué sur deux ans et permettra aux ménages les plus modestes de changer leurs anciens équipements pour 1 € seulement. Pour les autres, ils pourront bénéficier d’un prêt à taux zéro (éco-PTZ) dont les procédures d’acquisition ont été récemment simplifiées. Ces derniers peuvent également contracter des prêts avantageux auprès des acteurs de l’énergie.