Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Dalkia acquiert Cesbron

FRANCE – CESBRON a définitivement tourné la page de l’entreprise « affaire de famille ». CESBRON est une une société avec un chiffre d’affaires de 96 millions d’Euros, 730 employés et 60 filiales partout en France. Le 18 mars, Dalkia a finalement racheté la société détenue pendant 104 ans par la famille Cesbron. Le 24 mars, dans le cadre d’une première conférence de presse aux bureaux de la société situés à Saint Sylvain d’Anjou, on a présenté aux journalistes le nouveau président de Cesbron, François Vasse. A cette occasion, M. Vasse a présenté sa vision du futur de la société mentionnant plusieurs aspects parmi lesquels le nouveau logo de Cesbron, le rachat de la société par Dalkia et sa maison-mère EDF. Le but communément exprimé est d’attirer des clients par une offre commerciale supplémentaire permettant au client d’améliorer le flux d’air chaud/froid. « En tant que spécialiste en CVC et en réfrigération industrielle et commerciale » Cesbron « va profiter dans ces secteurs de l’expérience de Dalkia pour offrir des garanties en matière de performance énergétique », a précisé son adjoint, Jean-Pierre Merle, Directeur général, qui a travaillé pour CESBRON pendant 16 ans.
Cette synergie entraînée par l’acquisition devrait aussi permettre à Cesbron de redoubler ses fournissements de réfrigérants industriels et de devenir plus présente dans les délégations de service public et le secteur sanitaire. CESBRON a réaffirmé son désir de renforcer sa position dans les services conseil et conception, visant une efficacité énergétique améliorée sans assumer le statut de contrôle. La société qui a 60 filiales, la plupart siégeant à l’ouest de la France, exprime aussi son intention de se développer et agrandir sa part de marché en ouvrant de nouvelles filiales sur tout le territoire français, surtout au nord, à Paris et à Lyon où Dalkia s’est déjà implantée. D’autres rachats sont envisagés, ils seront étudié chacun à son tour. L’une des actions suivant le rachat de CESBRON sera le réinvestissement dans la maintenance des cuisines professionnelles, activité interrompue après la vente de ce secteur à Quietalis en 2008. Un autre secteur à développer sera la recherche et l’innovation, secteur au cadre duquel Cesbron a prouvé son excellence surtout par son Ecolab, un simulateur climatique et, dernièrement, par Froiloc. Présenté à l’occasion du dernier salon CFIA à Rennes, ce système de refroidissement localisé stérile pour aliments devrait susciter un vif intérêt de la part des autres secteurs. Ce qui semble indubitable c’est que CESBRON, après avoir intégré Dalkia, est toute prête de tourner une nouvelle page de son histoire de 104 ans pour faire face à des nouveaux défis et opportunités.