Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Le marché de la climatisation et des pompes à chaleur est en bonne santé

Les différentes solutions à détente directe ont progressé considérablement sur les huit premiers mois de 2019. Par rapport à la même période en 2018, le segment des groupes froids ou des refroidisseurs de liquides a progressé de 9,2 %. Pour les groupes réversibles, cette progression est plus rapide.

Les groupes les plus vendus en France sont ceux qui ont une puissance comprise entre 17,5 et 100 kW. Ils progressent de 17 % et représentent 46 % du marché. Les groupes de 101 à 350 kW les suivent juste après avec une baisse de -2 % en occupant 26 % du marché. Ceux qui ont une puissance de plus de 500 kW, quant à eux, progressent de 18,2 %.

Quant au marché de la climatisation commerciale et petit tertiaire, les splits de plus de 17,5 kW ont à peine progressé de 1 % durant les huit premiers mois de 2019, avec 2 717 unités extérieures. Ceux qui équipent les surfaces commerciales sont les gros monosplits ou les multisplits, dont 77 % des ventes sont occupées par les multisplits.

Les Débit de Réfrigérant Variable (DRV), eux, progressent de 17 % avec 20 694 unités extérieures. Sachant que ce sont les DRV au R410A qui occupent le marché. En effet, l’installation de DRV au R32 est devenue plus complexe en raison des nouvelles règles de protection anti-incendie dans les établissements qui reçoivent du public.

Pour le marché de la clim air-air, les monosplits et les multisplits ont progressé de 18 % en 2018. Sur les huit premiers mois de l’année 2019, ils ont connu une progression de 31 % avec 556 991 unités extérieure (+41 % pour les multisplits et +28 % pour les monosplits).

Concernant les fluides, 58 % des systèmes vendus ont recours au R32 sur les 8 premiers mois. Compte tenu de l’accélération du basculement du R410A vers le R32, 68 % des machines vendues depuis le mois de mai au mois d’août utilisent du R32.

Sur les huit premiers mois de cette année, les ventes de PAC air-eau ont augmenté de 69 % en raison des aides publiques avec 95 290 unités vendues. Dans le neuf, le marché ne progresse que légèrement. Les restrictions des aides publiques comme les formules à 1 € risqueraient également d’impacter le marché de ces équipements en 2020.

Pour les PAC géothermiques, quant à elles, elles ont atteint 1549 pièces vendues en 2018, mais sur les huit premiers mois de l’année 2019, 1 439 pièces seulement ont été vendues. Par contre, la vente de pompes à chaleur eau glycolée-eau et eau-eau dans le détail a augmenté de 10 %. Cependant, les systèmes sol-eau et sol-sol ont baissé considérablement.

Pour ce qui est des ballons thermodynamiques, ceux-ci se portent bien puisqu’ils ont connu une progression de 14 % en atteignant 78 828 pièces vendues.