Le potentiel des pompes à chaleur dans la transition énergétique

Reprenez la main sur vos dépenses énergétiques grâce à une chaudière efficiente ou une pompe à chaleur ! Nos conseillers vous aident à évaluer vos économies d'énergie.
Être rappeléDemander un devis

Les associations NégaWatt et CLER-Réseau pour la transition énergétique soulignent l’importance des pompes à chaleur (PAC) dans la décarbonation du secteur du bâtiment. Pour ces organisations, les PAC peuvent contribuer significativement à la transition énergétique, à condition d’être intégrées dans une approche globale de rénovation. Alors que les PAC connaissent une expansion notable dans le paysage énergétique grâce à un contexte réglementaire favorable, NégaWatt et CLER-Réseau pour la transition énergétique expriment leurs inquiétudes face à la possible adoption de solutions inadaptées.

Les limites des pompes à chaleur sans rénovation globale

Dans une note technique intitulée “Rôle de la pompe à chaleur dans la stratégie de rénovation”, ces organisations mettent en garde contre l’installation de PAC en remplacement des chaudières à gaz ou au fioul dans des bâtiments énergivores sans procéder parallèlement à des travaux de rénovation performants. Lorsque les températures extérieures descendent en dessous de certaines valeurs, les PAC classiques ne sont plus en mesure de fournir un chauffage adéquat pour les logements mal isolés. Il devient donc nécessaire d’avoir un second système de chauffage, ce qui entraîne une consommation électrique accrue, des pics de consommation, l’utilisation de gaz et des coûts supplémentaires non négligeables.

La nécessité d’une rénovation globale pour optimiser l’utilisation des PAC

NégaWatt a modélisé l’impact de la substitution des chaudières au gaz ou au fioul dans la moitié des logements énergivores en France, soit 1,4 million de logements. Si cette substitution s’accompagne d’une rénovation globale et performante, les émissions de CO2 chuteront à moins de 0,1 million de tonnes, comparé à 4,5 millions de tonnes avec une chaudière de relève et à 3 millions de tonnes avec une PAC hybride. Cette rénovation permettrait également de réduire la consommation d’énergie primaire de ce parc de logements de 26,3 térawattheures (TWh) à 1 TWh. Les associations recommandent donc au gouvernement d’encadrer l’installation des PAC et d’orienter les aides vers la rénovation performante.

Reprenez la main sur vos dépenses énergétiques avec nos conseillers

Moyenne observée des particuliers ayant utilisé notre service : réduction de 15% la facture d’énergie dès la première année*

Service et rappel gratuit sans obligation d’achat – Rappel entre 9h et 18h, du lundi au vendredi

Obtenir un devis personnalisé