Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Chaudière gaz – Quelle chaudière gaz choisir ? Le guide complet

La chaudière gaz naturel vous permet de chauffer votre logement en toute sérénité de manière économique et sans encombrement. Plusieurs types de chaudières à gaz existent suivant vos besoins et vos exigences en termes de rendement énergétique.

Chaudière gaz

Chaudière à gaz – présentation

La chaudière à gaz est, historiquement, la solution la plus utilisée, que ce soit en ville ou en campagne, du fait de son encombrement et de son coût réduit.

Les chaudières à gaz sont souvent plébiscitées pour les logements qui n’ont que peu de place pour intégrer un dispositif imposant. Seul impératif, être déjà raccordé au gaz de ville pour pouvoir choisir ce type de chaudière. Des solutions existent avec du gaz propane ou « GPL » pour les logements isolés où le logement n’est pas raccordé au gaz de ville.

2 types de provenance pour le « gaz » de votre chaudière :

  • Chaudière gaz de ville: principalement dans les zones urbanisées, le logement est connecté au réseau de la ville,
  • Chaudière gaz propane / GPL : principalement dans les zones périurbaines ou en campagne où les logements ne sont pas connectés au gaz de ville. Le gaz est alors stocké dans une citerne à côté du logement. Le client signe alors un contrat avec un fournisseur de gaz qui va la remplir au besoin.

Quel que soit le type de gaz choisi, la chaudière est la même, l’approvisionnement est simplement différent, et ce quel que soit le profil de votre logement.

Avantages et inconvénients d’une chaudière à gaz

Découvrez les avantages et les inconvénients d’une chaudière à gaz pour votre logement :

Inconvénients d’une chaudière à gaz

Comme pour toutes les chaudières, la chaudière à gaz nécessite d’être bien entretenue par un professionnel pour éviter les pannes importantes. Il est préférable de faire une maintenance tous les ans, avant l’hiver pour éviter une panne de votre chaudière durant une période de très grand froid. C’est souvent à cette période-là que l’on se rend compte qu’elle est un élément central pour votre logement.

Concernant les chaudières au gaz propane, il vous est dans l’obligation de le stocker chez vous, la plupart du temps, dans une citerne de stockage à l’extérieur de votre logement. C’est donc plus coûteux et ce n’est souvent pas très esthétique.

Enfin, le prix du gaz évolue en fonction de l’offre et la demande au niveau international. Très demandeur durant l’hiver, le prix peut fortement évoluer en votre défaveur si vous n’avez pas de contrat à prix fixe avec votre fournisseur de gaz.

Avantages d’une chaudière à gaz

La chaudière à gaz est souvent très contenue donc facile à installer. Elle ne prend donc pas de place. Quelle soit murale ou au sol, l’investissement est amorti en quelques années surtout avec les dernières technologies qui permettent un rendement énergétique important (dont la chaudière à condensation).

La chaudière à gaz est aussi une solution économique à l’achat, comptez de 2 000 à 9 000 euros en moyenne pour le matériel et son installation, bien moins onéreux qu’une chaudière au fioul, chaudière à bois ou une pompe à chaleur.

Quel type de chaudière gaz choisir ?

  1. Chaudière à gaz classique : la chaudière à gaz est un système à combustion, c’est-à-dire que le gaz est acheminé vers des brûleurs (comme pour votre gazinière) pour chauffer l’eau. L’eau chaude est ensuite stockée et redistribuée dans le logement par les tuyaux vers les radiateurs (si chauffage à gaz) ou vers les points d’eau (robinets, douche etc.). C’est la solution qui propose un rendement énergétique le plus bas, à éviter.
  2. Chaudière à gaz à basse température : d’un rendement d’au moins égal à 90% c’est une solution plébiscitée pour les petits budgets à l’achat. La chaudière à basse température fonctionne à une température plus basse qu’une chaudière classique. Elle module ensuite sa puissance et la température de l’eau en fonction des besoins. Elle permet de faire des économies sur sa consommation de gaz de l’ordre de 10 à 20%. Elle est de moins en moins proposée à cause de son rendement énergétique plus bas que celui d’une chaudière à condensation.
  3. Chaudière à gaz à condensation : la solution de plus en plus plébiscitée en France et qui est en passe de devenir la solution unique grâce à des performances énergétiques positives, allant jusqu’à 110%. Vous obtenez donc des économies sur votre consommation de gaz de plus de 30% par rapport à une chaudière classique. De plus, des aides de l’état vous permettent de vous faire financer en partie son remplacement.
  4. Chaudière à gaz « hybride » : la chaudière à gaz hybride est constituée de 3 dispositifs en un : une chaudière à gaz à condensation, une pompe à chaleur électrique « air-eau » et d’un système de pilotage qui va permettre de changer le dispositif utilisé en fonction de sa consommation à un instant T. Plus chère à l’achat, elle est très économe sur le long terme malgré un coût d’entretien un peu plus élevé.

Exemple de Chaudière à gaz « hybride » :

 

Chaudière gaz « hybride » BoostHeat.20

Quel est le plus prix d’une chaudière à gaz ?

Sans la pose de votre chaudière gaz, les prix de l’appareil peuvent évoluer entre 700 à 12 000 euros TTC (pour les modèles les plus onéreux). L’installation, dépendra du type de gaz choisi (car l’installation de la citerne de stockage peut s’ajouter, même si certains fournisseurs proposent la citerne en location ou gratuitement avec un contrat exclusif de fourniture de gaz propane). Comptez aux alentours de 1 500 euros pour la pose.