Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Prix d’une chaudière : guide pour l’achat d’une chaudière

Les prix d’une chaudière varient en fonction de nombreux critères : la technologie utilisée, la puissance, la taille, l’énergie (gaz, électrique, fioul) … et enfin la marque (entrée à haut de gamme). Retrouvez l’ensemble des informations sur les tarifs des chaudières pour évaluer votre budget et vous positionner sur la technologie utilisée en intégrant ses coûts de remplacement, d’installation et d’entretien.

chaudiere-thermodynamique-boostheat

Prix d’une chaudière par type d’énergie

Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions pour vous offrir un confort et des températures homogènes dans tout votre logement. Les types de chaudières suivant l’énergie utilisée :

  1. Chaudière dites « classique » : au gaz, au fioul (gasoil) ou électrique
  2. Chaudière dites « écologique » ou avec « énergie renouvelable » : au bois, à granulés, à biomasse, solaire, pompe à chaleur etc.
  3. Chaudière dites « hybride » ou « multi-combustible » : qui peut utiliser deux ou plusieurs types d’énergies pour plus de flexibilité

Le prix se détermine donc en fonction de ces différentes technologies mais aussi de sa taille, de sa puissance ou encore du positionnement de la marque choisie.

Une fourchette de prix qui peut varier fortement

Retrouvez notre tableau comparatif des prix de différents types de chaudière en fonction de son énergie :

Type de chaudière par énergie Fourchette de prix moy. basse Fourchette de prix moy. haute
Chaudière gaz naturel 600 euros 9 000 euros
Chaudière électrique 900 euros 5 000 euros
Chaudière fioul 900 euros 9 000 euros
Chaudière électrique solaire 1 500 euros 9 000 euros
Chaudière au bois, à granulés 3 500 euros 20 000 euros
Chaudière multi-combustible ou hybride 4 000 euros 20 000 euros

Les prix n’incluent pas la pose du matériel, qui peut varier de 500 à 2 500 euros.

Pourquoi une telle différence de prix entre les chaudières ?

Trois critères vous permettent de déterminer le prix d’une chaudière, quel que soit le type d’énergie choisi :

Les technologies embarquées

Les chaudières ne sont plus ce qu’elles étaient il y a 20 ans. De ce fait, votre ancienne chaudière ne pourra jamais obtenir les rendements énergétiques plus récentes. Les chaudières « nouvelle génération » obtiennent maintenant des rendements supérieurs à 95%. Les technologies appelées « basse température », « cogénération » ou encore « à condensation» vous permettent de faire des économies sur le long-terme tout en réduisant votre empreinte écologique.

La puissance / taille de la chaudière

Le coût d’une chaudière pour un petit logement, à 20 kW, sera forcément moins cher à l’achat qu’une à 35 kW voire plus de puissance. Il faut savoir qu’une chaudière de 20kW à 25kW suffit à chauffer jusqu’à 150 m² (chauffage et production d’eau chaude cumulés).

Marque, matériaux et lieu de fabrication

Le dernier élément venant influencer le prix d’une chaudière provient du choix de la marque et de la fabrication du matériel. Une chaudière fabriquée en France ou dans l’Union Européenne, avec des matériaux de qualité, sera forcément plus chère qu’une chaudière d’entrée de gamme produite dans des pays à bas coûts de main d’œuvre.

N’oubliez pas qu’une chaudière de qualité est importante pour le confort de votre logement (que vous y habitiez ou que vous le louiez). Cela vous évitera de nombreux désagréments car il s’agit d’une installation qui doit durer dans le temps (20 ans et plus).

Le prix d’une chaudière ne se mesure pas qu’à son coût d’achat

Gardez en tête que plusieurs autres éléments rentrent en ligne de compte sur le choix de votre chaudière :

  • Le prix de l’installation : suivant l’énergie choisie, le coût de l’installation peut varier grandement (comptez entre 500 et 2 500 euros en moyenne)
  • Le prix de la « matière première » : calculez les coûts à l’année peut vous permettre de valider le prix sur 10 à 15 ans de votre chaudière. Ces dernières années, les prix du gaz et de l’électricité s’inscrivent en hausse tandis que celui du bois stagne. Cependant, les dernières chaudières à gaz ou au fioul intègrent des technologies qui leur permettent d’être beaucoup moins énergivores, comme par exemple les chaudières à condensation ou encore les chaudières hybrides avec une pompe à chaleur (eau-eau ou eau-air).
  • Le coût de l’entretien : l’entretien d’une chaudière est primordial pour son bon fonctionnement et sa longévité (les prix d’un contrat d’entretien débutent à 100 euros par an). Voir notre guide pour bien choisir son contrat d’entretien pour une chaudière à gaz par exemple.

Enfin, il existe des aides pour l’installation d’une nouvelle chaudière pour réduire son coût d’achat. Vous pouvez par exemple bénéficier du Crédit d’impôt transition énergétique, de la Prime énergie (simple et plus) sous conditions de ressources. Vous pouvez aussi obtenir le prêt à taux zéro (PTZ) et l’ANAH, toujours en fonction des ressources de votre ménage.