Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Les rues de Qatar climatisées

Face à la forte chaleur au Qatar, les systèmes de climatisations sont même utilisés dans les rues. Le long des trottoirs, sur le marché ainsi que dans les zones commerciales en plein air, de l’air frais est propulsé. Afin que les promeneurs puissent profiter de l’extérieur et des terrasses, des ventilateurs propulsent brume et airs frais.

La chaleur extrême ne serait, en effet, pas supportable à l’extérieur sans les climatiseurs, selon le fondateur de l’Organisation du Golfe pour la recherche et le développement, Yousef Alhorr. Selon le membre du mouvement écologiste Arab Youth Climate Movement Qatar, Neeshad Shafi, il s’agit d’une question de survie. En effet, les températures locales peuvent aller au-delà des 46 °C.

Il s’agit d’un cercle vicieux pour le Qatar qui va accueillir le mondial 2022, qui a d’ailleurs déjà été repoussé de 5 mois. C’est-à-dire pendant l’hiver qatari, au mois de novembre. Des systèmes de climatisation équiperont les stades construits expressément pour cet événement.

Depuis la période préindustrielle, les températures ont augmenté de 2 °C en raison, entre autres, de la forte consommation d’électricité. Sachant que 60 % de l’électricité qatarie est destinée à la climatisation.

D’ici 2030, cette consommation devrait doubler celle de l’année 2016, selon les explications de l’International District Cooling & Heating Conference.