Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Coronavirus – Engie Solutions déploie ses PCA

Dans le respect des consignes des pouvoirs publics et pour assurer la continuité de service, particulièrement au sein des Ehpad et hôpitaux et français, Engie Solutions déploie ses PCA (Plans de continuité d’activité) en mobilisant ses équipes.

Engie est ainsi au chevet de l’hôpital en cette période de crise sanitaire. Par exemple :

  • Au service de l’AP-HP, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, les équipes d’Engie Solutions assurent la supervision globale du réseau CPCU en permanence et une veille scrupuleuse 24/7. La CPCU raccorde les hôpitaux de Paris au réseau pour veiller à la continuité du service de fourniture d’énergie. Ce qui représente 125 établissements de santé, don 15 Ehpad et 100 % des hôpitaux de l’AP-HP. 5 % du volume de chaleur livrée par la CPCU sont dédiés à l’AP-HP.
  • La clinique de Courlancy, à Reims, a été équipée en filtre à air pour désengorger le CHU et se mettre en condition pour accueillir les patients atteints du covid-19. Engie Solution et Afpro Filters, son fournisseur, ont donc fourni, en 4 jours, des filtres à air permettant de rendre conformes les salles de réanimation et optimiser la qualité de l’air. Ce qui a permis de mettre à disposition 400 lits supplémentaires.
  • Sur l’île de La Réunion, les équipes d’Engie Solutions ont passé en dépression 100 chambres du bâtiment des soins critiques au CHU Nord afin d’augmenter la capacité d’accueil en réanimation. Au groupe Hospitalier Sud, elles ont livré les équipements de plomberie, avec un avancement des délais de livraison du bâtiment L pour plus de chambres. Au CHU Ouest, une centrale de stérilisation a été déplacée en urgence pour assurer la climatisation d’une zone de malades.
  • Les effectifs d’Engie Solutions ont répondu présents en apportant leur expertise en chauffage, ventilation, plomberie et climatisation afin de rendre opérationnels, au plus tard mi-avril, les 12 blocs opératoires et les 85 chambres de réanimation du nouveau bâtiment du Centre Hospitalier Henri-Mondor, à Créteil. Les délais de livraison du bâtiment ont été revus pour cause de crise sanitaire, s’ils étaient prévus pour le mois de mai.