Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Climatisation – Prothelios développe une alternative

L’entreprise Prothelios, basée à Marseille, veut offrir une alternative à la climatisation en développant un store évaporateur. Ce dernier a la capacité d’offrir une protection aux pièces contre la chaleur des rayons du soleil, et même de les rafraîchir. L’entreprise vient, d’ailleurs, de déposer un brevet. Avant la distribution du produit sur le marché de la rénovation en priorité, le prototypage et l’évaluation de celui-ci sont en cours.

Le fondateur de Prothelios, Marc Doco, a conçu un store qui dispose d’un système d’aspersion avec un réservoir intégré. Le côté extérieur du store est absorbant si le côté fenêtre dispose d’une surface étanche. L’humidité bloque l’émission de chaleur lorsque le store est baissé. Sachant que 50 à 70 % de l’énergie solaire passent à travers un double vitrage en temps normal. Les premiers essais du dispositif de Marc Doco ont montré que l’efficacité de l’isolation était de 30 à 40 % supérieure.

Désormais, ce professeur, agrégé de physique, veut améliorer son dispositif tout en portant une attention particulière à l’accessibilité de son prix. Marc Doco a conçu le dispositif afin de répondre aux besoins des personnes vivant en appartement en période estivale, sans climatisation, dans un bâtiment mal isolé. Le professeur a également veillé à ce que le store soit amovible, universel et qu’il puisse être installé sur tout type de fenêtre.

Le dispositif nécessite toutefois la contribution d’investisseurs afin de répondre à ces exigences. C’est pourquoi Marc Doco met en avant la multitude d’avantages que peut offrir sa solution afin de convaincre les investisseurs potentiels : consommation d’énergie presque nulle, un moyen d’éviter et de diminuer l’utilisation, polluante, de la climatisation, coût faible sur un vaste marché.

Un prototype préindustriel devrait être finalisé dans les prochains mois (fin 2020, début 2021). Quant à la distribution du produit, l’entrepreneur semble envisager de passer la main à des industriels pour développer le produit, et ce, sous forme de contrats de licence.