Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

AHRI se réjouit d’un amendement au standard 62.1

ETATS-UNIS – L’AHRI (Air Conditioning, Heating and Refrigeration Institute) vient de publier un communiqué pour se réjouir de l’approbation par l’ASHRAE (American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers) d’un amendement à son standrard 62.1, qui porte sur la ventilation et la qualité de l’air intérieur. Cet amendement dispense les systèmes utilisant des poutres froides d’utiliser un filtre. Cette changement du standard de l’ASHRAE sera publié dans l’édition 2016 du standard, qui devrait entrer en vigueur en Octobre prochain.

Stephen Yurek, Président et PDG de l’AHRI, a commenté l’amendement, disant que « les membres de la section poutres froides de l’AHRI ont beaucoup travaillé pour fournir cette proposition au comité du 62.1. Je suis très heureux de voir que leur travail a payé, et que le comité ait finalement accepté notre proposition. »

Cet amendement signifie qu’une exception à la section 5.8 du standard, qui requiert que tous les systèmes à serpentin ou à surface humide utilisent des filtres à particules ou des nettoyeurs d’air, vient d’entrer dans la loi. L’AHRI avait soumis cette modification pour les poutre froides sensibles, qui ne demandent pas de filtration pour les surfaces humides, puisque la surface du serpentin, dans ces systèmes, ne peut pas être humide. L’ASHRAE a accepté cette proposition et, conséquemment, l’édition 2016 du standard 62.1 contiendra l’exception.