Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

L’UNEP soutient le permis d’exploitation des frigorigènes

MONDE – L’Air-Conditioning, Heating, and Refrigeration Institute (AHRI) et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (UNEP) ont conclu un accord sous forme d’échange de lettres le 23 juillet, lors de la réunion qui s’est tenue en marge de la rencontre du Groupe de travail à composition non limitée des Parties au Protocole de Montréal, à Paris. L’accord portait sur de nombreux sujets, y compris le développement d’un programme de qualification mondiale pour les réseaux d’approvisionnement de la chaîne frigorigène, nommé pour l’occasion refrigerant driving license (RDL), ou « permis d’exploitation des frigorigènes », et visant à assurer une gestion saine et sécuritaire des frigorigènes. Les deux parties espèrent que la nouvelle RDL contribuera à assurer la gestion sécuritaire des frigorigènes.

« Travailler avec l’UNEP et développer la RDL est un aspect très important de l’intérêt que porte l’industrie à assurer une gestion appropriée, sûre et viable environnementalement des frigorigènes », a déclaré Stephen Yurek, le Président directeur général de l’AHRI. «  La relation de l’AHRI avec l’UNEP fournira une excellente plateforme pour travailler avec d’autres associations et instituts, la création d’un réseau mondial pour soutenir la l’usage sécuritaire des frigorigènes », a-t-il poursuivi.

L’accord est destiné à soutenir l’accélération de la transition mondiale à de nouveaux frigorigènes provoqués par des objectifs de protection de la couche d’ozone suivant le Protocole de Montréal. Il se penchera sur les défis rencontrés dans la gestion saine et sécuritaire des fluides frigorigènes. Le nouvel accord devrait également compléter les programmes existants visant à améliorer les compétences et les connaissances des spécialistes sur le terrain au fur et à mesure de l’arrivée des nouvelles technologies.