Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Crowley Carbon lance la Cool Planet Experience

Crowley Carbon a annoncé le lancement de la « Cool Planet Experience », une exposition à la pointe de la technologie sur le changement climatique, qui inclura des expériences interactives et multi-sensorielles.

La Cool Planet Experience doit se tenir au Powerscourt Centre, dans le comté de Wicklow, en Irlande, et sera le premier espace d’exposition interactif irlandais à sensibiliser le public au changement climatique. Sensée ouvrir à l’été 2016, la Cool Planet Experience est une co-entreprise entre Crowley Carbon le Powerscourt Estate et plusieurs autres compagnies.

Le Powerscourt Estate attire 500 000 visiteurs chaque année en raison de ses grands jardins, terrains de golfs et de ses bâtiments – il s’agissait au départ d’un château du treizième siècle. Le but de la Cool Planet Experience est d’instruire le public des risques liés au changement climatique et de l’urgence à laquelle nous faisons face.

Crowley Carbon et ses partenaires souhaitent également démontrer au public que le développement durable n’est pas seulement un idéal, mais peut être atteint avec de petits changements dans notre vie de tous les jours. Après l’ouverture initiale à l’été 2016, le projet sera élargi pour inclure des laboratoires de test et de recherche, une nouvelle zone de développement de produit et des espaces de formation.

Les visiteurs du centre auront beaucoup à faire. On promet une « expérience climatique immersive » qui inclura un voyage vers la fonte des glaces en mer Arctique, la sécheresse australienne ou au cœur d’une tempête. Le centre fournira des explications à propos des gaz à effet de serre, du carbone et du réchauffement climatique, et montrera comment les nouvelles technologies permettront de rendre la vie durable vraiment « cool. »

Des attractions interactives sont prévues : le « steak carbon footprint » par exemple, qui fournira des informations aux visiteurs sur la relation entre ce qu’ils mangent et l’énergie nécessaire pour amener la nourriture dans leurs assiettes. Chaque visiteur sera à même de calculer sa propre empreinte carbone et de contrôler des technologies pour trouver des solutions pour les villes du futur, tout en étant encouragé à contribuer au débat sur les efforts faisables par le gouvernement pour protéger l’environnement pour les générations futures.