Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

La CMA commence une enquête sur la fusion HRF

ROYAUME-UNI – L’agence de la concurrence et des marchés, CMA, a entamé la procédure d’enquête sur l’acquisition complète de HRP HOLDINGS Limited par BEIJER REF AB. La CMA étudie la possibilité que l’acquisition de HRP signifie que le niveau de concurrence sur le marché britannique a été affecté et est réduit considérablement. L’acquisition par BEIJER des 56 % restants des actions de HRP signifie que la société, avec ses grossistes précédents DEAN & WOOD et RW REFRIGERATION WHOLESALE, est maintenant le leader du marché incontestable au Royaume-Uni.

La CMA avait précédemment rempli une première ordonnance d’exécution en vertu de l’article 72 (2) de la Loi de 2002 sur BEIJER REF AB relativement à l’acquisition complétée par BEIJER REF AB de HRP HOLDINGS Limited le 26 février. L’ordonnance d’exécution a révélé que la CMA avait des doutes quant à savoir si les deux entités pouvaient encore être considérées comme des sociétés distinctes et qu’elles chercheraient à enquêter sur la fusion. Selon les termes de l’ordonnance d’exécution, les deux sociétés ont été interdites d’apporter des modifications structurelles majeures à l’entreprise ou aux hiérarchies, alors que tous les contrats devaient être remplis par la société qui avait initialement accepté le contrat concerné.

Les deux sociétés ont ensuite bénéficié d’une dérogation le 4 avril avant que la CMA n’annonce le lancement de son enquête de fusion par notification aux parties aujourd’hui. Dans l’avis qui a été signifié aux deux parties, la CMA a déclaré que «Compte tenu de l’existence ou non de cette opération ayant entraîné la création d’une situation de fusion pertinente en vertu des dispositions de fusion de la loi sur les entreprises de 2002. Dans l’affirmative, si la création de cette situation a entraîné ou pourrait entraîner une diminution substantielle de la concurrence sur un marché ou sur des marchés au Royaume-Uni pour des biens ou des services. »

Aujourd’hui, marque la période initiale de l’enquête avec une «invitation à commenter» qui doit durer jusqu’au 25 avril, avec la CMA qui devrait annoncer si elle a l’intention de renvoyer la fusion pour une enquête de niveau 2 le 8 juin 2016.