Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Daikin termine son centre d’innovation et de technologie

Japon – Daikin Industries a annoncé la complétion de son centre d’innovation et de technologie (TIC) dans son usine Yodogawa à Settsu City,  au Japon. Le centre a commencé à fonctionner avant-hier et Daikin espère faire de ces nouveaux bâtiments le fer de lance du développement technologique pour son groupe en expansion.

De nombreux ingénieurs, qui travaillaient auparavant dans divers locaux au Japon (Sakai, Shiga, Yodagawa), se retrouvent réunis dans ces nouveaux locaux afin de promouvoir le développement technologique à travers un effectif de près de 700 personnes. Daikin espère que ces locaux fonctionneront comme une centre névralgique pour le développement technologique, tandis que le TIC fera la promotion de la coopération avec l’industrie, le gouvernement et les chercheurs en attirant, selon Daikin, des gens, de la notoriété et de la technologie de partout dans le monde.

Daikin a fortement insisté sur sa conviction d’avoir construit le premier centre mondial de technologie concernant les inverseurs, les pompes à chaleur, les produits chimiques à base de fluorine à travers création collaborative d’innovation à l’intérieur comme à l’extérieur de la compagnie. Daikin espère que cette infrastructure permettra de profiter de nouvelles technologies avancées pour étendre leur gamme de produits et ajouter de la valeur aux opportunités commerciales.

Au vu de l’accélération constante du progrès technologique en matière de télécommunications et de logiciels, Daikin espère rester à la pointe en améliorant les technologies dans les secteurs de la climatisation, des produits chimiques, des fluides hydrauliques, des systèmes de défense et de l’électronique, tout en s’attachant à fusionner les technologies de pointe dans les télécommunications, les matériaux, les capteurs, l’équipement médical et de soin. La groupe espère ainsi étendre ses marchés mais aussi contribuer à la société en proposant des produits et services qui pourraient aider à résoudre des problèmes sociaux, y compris des problèmes environnementaux, énergétiques et de santé, le tout en impactant positivement les conditions de vie du public.

Daikin pense que ce nouveau TIC leur permettra d’accroître la collaboration international avec des partenariats avec diverses entreprises, universités ou centres de recherches qui travaillent sur des technologies dansun secteur industriel différent. Des liens étroits sont déjà établis avec les universités de Kyoto et d’Osaka, l’Institut scientifique et technologique de Nara, mais aussi avec des constructeurs immobiliers, des constructeurs de matériel électrique et des cabinets d’architecture. Dans le futur, Daikin compte inviter au TIC des experts de tous les secteurs pour des résidences assez longues, afin de fournir de l’aide technologique et stratégique pour le développement technologique à moyen et long termes.