Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Énergies renouvelables : le taux de croissance le plus élevé enregistré en 2017

Dans le secteur des énergies renouvelables, le taux de croissance le plus élevé a été enregistré en 2017, comparé à ceux des autres combustibles.

Ce chiffre émane de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), dans son rapport récemment publié concernant les tendances en matière d’énergie et d’émissions de CO2.

Une capacité globale de plus de 900 GW

L’AIE a indiqué que le quart de la croissance de la demande mondiale d’énergie de l’année 2017 a été satisfaite par les énergies renouvelables.

Ceci s’explique notamment par la montée sans précédent de l’énergie éolienne et solaire photovoltaïque. Si l’éolienne représentait 36%, la croissance de la demande mondiale d’énergie renouvelable, le solaire photovoltaïque représentait 27%, tandis que l’hydroélectricité et la bioénergie représentaient respectivement 22% et 12%.

En conséquence, la capacité globale solaire photovoltaïque a presque frôlé la barre des 400 GW, contre 510 GW pour l’éolienne.

La Chine en tête

La Chine a représenté 40% de la croissance combinée de l’énergie éolienne et solaire. Elle devance ainsi les USA et devient le leader mondial de l’électricité non renouvelable hydroélectrique. Concrètement, le pays a ajouté plus de 50 GW de nouvelle capacité d’énergie solaire photovoltaïque. Une capacité qui équivaut à celles de la France et de l’Allemagne ensemble.

Les États-Unis, quant à eux, ont ajouté 10 GW d’énergie solaire, ce qui représente une baisse de 30% par rapport à celle de 2016. Dans l’Union européenne, l’éolien a enregistré une nouvelle capacité de 15,6 GW, dont 3,1 GW ont été produits en offshore. Vient ensuite l’Inde, avec un rajout de 8 GW de capacité solaire photovoltaïque.

Dans un autre rapport, la compagnie d’énergie britannique BP a annoncé que l’éolien terrestre pourrait devenir la source d’électricité la plus économique à l’horizon 2050.