Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

ENGIE espère revoir la croissance en 2017

L’énergéticien français ENGIE a livré ses résultats 2016 cette semaine, et passe une nouvelle année dans le rouge. Le groupe espère renouer avec la croissance en 2017.

Le producteur et fournisseur de gaz et d’électricité présente un résultat net part du groupe à -0,4 milliards d’euros, mais assure profiter plus tôt que prévu des recettes amenées par son plan de transformation.

Le programme « Lean 2018 » du groupe serait ainsi « en avance par rapport à sa feuille de route 2016 », et ENGIE a décidé d’accélérer sa mise en oeuvre en révisant ses objectifs de 20% à la hausse.

Isabelle Kocher, Directrice Générale d’ENGIE, a commenté les résultats :

Nos résultats pour 2016 sont solides, en ligne avec la guidance. Nous sommes en avance sur notre plan de transformation à 3 ans. En un an, nous avons déjà signé plus de 50 % des cessions prévues et identifié 75 % des investissements.

 

Nous nous recentrons et accélérons notre développement sur nos métiers cœur : la production d’électricité bas carbone, les réseaux, principalement gaziers, et les solutions intégrées pour nos clients.

 

Ces métiers stratégiques que nous maîtrisons parfaitement sont au cœur de la révolution énergétique et présentent des potentiels de croissance importants. En parallèle, nous développons de nouveaux moteurs de croissance en nous appuyant sur l’innovation et le digital.

 

Notre plan de performance “Lean 2018“ progresse également plus vite que prévu, nous conduisant à en relever l’objectif de 20 %. Tous ces leviers nous permettent de confirmer notre objectif pour 2018 : un Groupe agile, moins carboné et au profil dérisqué, pour devenir leader de la transition énergétique dans le monde.