Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

NORTEK publie ses derniers résultats financiers

ÉTATS-UNIS – NORTEK Inc., une société industrielle mondiale diversifiée avec des marques de premier plan et des solutions novatrices en matière de gestion de l’air et de technologie pour les applications résidentielles et commerciales, a annoncé hier ses résultats financiers pour le dernier trimestre de 2015 et pour l’ensemble de l’année.

La société a révélé que les ventes nettes ont diminué de 0,9 % pour s’établir à 631,0 millions de dollars, contre 636,8 millions de dollars au quatrième trimestre de 2014, ce qui signifie que, à l’exclusion des acquisitions, des cessions et de l’impact de la conversion des devises, les ventes nettes ont diminué de 0,3 %. En termes de bénéfices d’exploitation GAAP, le chiffre s’établit à 28,1 millions de dollars, comparativement aux 29,1 millions de dollars au quatrième trimestre de 2014.

Commentant les résultats trimestriels et globaux, Michael J. Clarke, président et chef de la direction de NORTEK, a déclaré que « les activités fondamentales sous-jacentes au quatrième trimestre étaient positives. La croissance organique des ventes a été forte dans nos activités Air Quality, Security et Ergotron, menées par les ventes de nouveaux produits et la demande du marché final. En HVAC, les tendances des commandes sous-jacentes sont encourageantes, bien que les comparaisons d’une année à l’autre aient pesé sur la croissance globale des ventes et la marge opérationnelle. Dans Custom Air, l’élimination des lignes de produits non rentables a permis d’améliorer les bénéfices d’exploitation ajustés et nous prévoyons une dynamique continue dans le marché du refroidissement du centre de données afin de stimuler la croissance des ventes sous-jacentes pour le segment ».

M. Clarke a poursuivi, en ajoutant que «2015 a été une année importante de transition pour NORTEK et marque la conclusion d’une période pluriannuelle de restructuration et de transformation. Avec les bonnes personnes et les processus en place et les coûts de restructuration largement derrière nous, nous croyons que l’entreprise est positionnée pour la croissance et à une rentabilité améliorée en 2016. »

Le rapport financier a également révélé que les ventes nettes dans le segment Air Quality & Home Solutions (AQH) ont augmenté de 2,8 % (7,1 % à taux de change constant) par rapport au quatrième trimestre de 2014, principalement en raison de la hausse des ventes dans les filières des appareils électroménagers et de gros. Toutefois, dans le secteur du HVAC résidentiel et commercial (RCH), les ventes nettes ont diminué de 11,0 % (10,4 % à la monnaie constante, hors acquisitions) par rapport au quatrième trimestre de 2014, cette baisse principalement attribuable à un préachat au quatrième trimestre de 2014 est liée à une modification réglementaire.

Pour l’année dans son ensemble, les ventes nettes ont diminué de 0,8 % pour s’établir à 2 526,1 millions de dollars, comparativement aux 2 546,1 millions de dollars en 2014. Toutefois, le bénéfice d’exploitation GAAP s’est établi à 85,4 millions de dollars, comparativement aux 42,9 millions de dollars en 2014. Les chiffres annuels ont également montré que le bénéfice d’exploitation ajusté était de 142,9 millions de dollars, contre 163,5 millions de dollars en 2014.

M. Clarke a également commenté les résultats annuels et ses prévisions pour 2016, en déclarant: «À l’horizon 2016, nous sommes encouragés par les fondamentaux sous-jacents de nos secteurs d’activité, ce qui, selon nous, nous permet d’améliorer les performances financières. Nous avons une forte gamme d’introductions de nouveaux produits et de tendances favorables sur nos marchés finaux, ce qui contribue à nos perspectives positives. »

M. Clarke a conclu en déclarant: «En excluant les tendances potentielles de la conversion des devises étrangères, nous prévoyons réaliser une croissance globale des ventes nettes en 2016, en dépit de la baisse prévue des ventes liées à nos efforts de restructuration. Compte tenu de l’augmentation du volume des ventes et des bénéfices de nos actions de restructuration, nous prévoyons une croissance du résultat opérationnel reporté et ajusté en 2016. La compensation d’une partie de cette croissance sera une augmentation normale des charges d’exploitation et des investissements importants dans le développement et le marketing de produits. Il est important de noter que nous prévoyons une solide génération de flux de trésorerie disponible en 2016, en profitant de l’amélioration des performances d’exploitation, de l’élimination prochaine des frais de restructuration et d’une forte gestion du fonds de roulement ».