Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Le prix des HFC ne cesse d’augmenter

Depuis 2017, les frigoristes ont constaté une forte hausse des prix du gaz HFC (hydrofluorocarbures). Selon le site frigoristes.fr, les fournisseurs se contentent d’expliquer cette envolée des prix par la notion de « phase down ».

Ce programme vise à réduire progressivement l’utilisation des HFC. Il repose sur un système de quotas (exprimés en équivalent CO2), en fixant des limites quantitatives de HFC mis sur le marché. Le but est de réduire jusqu’à -70 % la consommation de ces gaz à l’horizon 2030.

Plus le PRP (Potentiel de Réchauffement planétaire) du fluide frigorigène est élevé, plus il subira donc les conséquences du « phase-down ». Ceci fera augmenter son prix et le risque de pénuries potentielles.

Nos collègues de frigoristes.fr constatent tout de même certaines incohérences. Selon une enquête récemment réalisée, 75 % des frigoristes ont augmenté d’environ 200 % le tarif de leurs HFC. De même, 95 % d’entre eux ont fait augmenter leurs tarifs de l’ordre de 150 %.

La question est donc de savoir pourquoi tous les revendeurs augmentent presque de la même manière leurs tarifs alors qu’ils ne vendent pas les mêmes quantités ?

Ne devrions-nous pas nous concentrer davantage sur la réalité des disponibilités des gaz, leurs tarifs, les éventuelles spéculations, les ententes entre acteurs, etc. ? Voici quelques questions auxquelles le collectif des frigoristes souhaite trouver des réponses.