Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Qualifelec : une nouvelle qualification solaire photovoltaïque

En date du 15 mai 2017, l’organisme Qualifelec, l’organisme français de qualification des professionnels de l’électricité, a annoncé sa nouvelle qualification solaire photovoltaïque dédiée aux installateurs. Ce nouveau référentiel a pour but de répondre aux nouvelles réglementations dans le domaine de l’autoconsommation.

En quoi cette nouvelle qualification sert-elle ?

Qualifelec est une association ayant pour mission de valider la qualité des prestations, les références de chantier ainsi que la régularité fiscale et administrative et fiscale des entreprises qui souhaitent bénéficier de la qualification.

L’arrêté du 9 mai, publié le 10 mai au Journal officiel, permet le rachat du surplus d’électricité produite par les installations solaires photovoltaïques de moins de 100 kW, sous certaines conditions.

La loi du 24 février 2017 exige toutefois que, pour bénéficier du tarif de rachat des surplus de production, les installations en autoconsommation doivent être réalisées par un électricien qualifié.

Pour les installateurs, elle constitue un élément rassurant pour leurs clients et permet donc de développer leur portefeuille client.

Pour le client final, cette qualification constitue donc une garantie que leurs installations sont conformes aux normes en vigueur et sont réalisées par des professionnels formés.

La place du solaire photovoltaïque dans l’autoconsommation

Si on considère les chiffres prévisionnels fournis par le sondage d’OpinionWay, environ 47 % des Français n’hésiterait pas à mettre en place une installation en autoconsommation, dont 10 % prévoient de le faire dans les deux ans.

Face à cette demande croissante, l’électricien disposant d’une qualification solaire photovoltaïque pourra donc mieux se positionner sur le marché.

Grâce à son expertise et sa compréhension du domaine de l’électricité, il pourra également adapter sa qualification pour qu’elle réponde aux nouvelles exigences réglementaires. Aussi, il pourra anticiper les besoins à venir et ajouter un nouvel indice Maintenance des Installations SPV à sa qualification.