Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Unités de ventilation – Une plateforme d’essais pour les tester

Désormais, le Centre technique des industries aérauliques et thermiques (Cetiat) est en mesure de proposer une plateforme permettant de produire efficacement les rapports d’essais que demandent les industriels. Cette plateforme d’essais disponible au centre d’études lyonnais vient compléter les laboratoires déjà présents afin de tester l’ensemble des unités de ventilation.

La nouvelle plateforme, dont l’investissement s’élève à 650 000 euros, est dotée de moyens techniques permettant de proposer un service permanent et planifié. Elle est capable de fournir les informations techniques indispensables sur les centrales de traitement d’air (performances énergétiques et techniques, qualité d’air, acoustique).

Les conditions de fonctionnement des unités de ventilation sont recréées artificiellement dans cette zone d’essais. Dotée de 2 centrales de traitement d’air, la plateforme peut recréer 2 boucles d’air :

  • L’une, pour la simulation de l’air extrait des bâtiments, de 25 à 75 HR et de 20 à 30 °C, pour des débits de 1 000 à 15 000 m3/h.
  • L’autre, pour la simulation des climats extérieurs d’été et d’hivers en entrée d’air neuf de -5 à +35 °C avec la possibilité de varier jusqu’à de 40 à 60 % l’humidité relave en été et 90 % en hivers.

Les batteries à eau de 100 kW peuvent également être alimentées par ce laboratoire qui peut également les soumettre à un régime de température variant de 7 à 60 °C. Afin d’y parvenir, un groupe froid de 170 kW ainsi qu’une chaudière de 150 kW équipent le laboratoire, avec l’hydraulique de régulation nécessaire afin de s’adapter aux débits et puissances acceptables par les matériels testés. Pour recréer l’humidité extérieure sur l’air neuf, une installation d’injection de vapeur d’eau est disponible.

Cette implantation permet également de :

  • Vérifier le fonctionnement et l’impact des différents types de filtres ;
  • Mesurer l’efficacité de pratiquement l’ensemble des types de récupérateurs de chaleur et d’échangeurs.

Le Cetiat compte parmi les laboratoires indépendants européens en mesure de fournir les données de fonctionnement des produits ou prototypes dédiés aux essais de normalisation, demandées par les industriels de la ventilation. Il est, en effet, accrédité par l’association internationale Air movement and control association international (AMCA).

Cependant, les rapports d’essais ne vaudront pas certification, bien que le test suive minutieusement les normes d’essais. Ces essais vont devoir être reconnus par Eurovent et accrédités par le Cofrac.