La transition énergétique européenne est en bonne voie, selon un rapport publié cette semaine par la Commission Européenne et intitulé 2nd Report on the State of the Energy Union, qui révèle que l’UE a déjà fait de grands progrès vers ses objectifs climatiques et énergétiques de 2020.

Ainsi, selon le rapport, “la modernisation de l’économie de l’Union Européenne et la transition à un ère bas-carbone sont en marche”, tandis qu'”en terme d’émissions de gaz à effet de serre, d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables, l’Europe devrait atteindre ses objectifs de 2020.”

C’est le constat de Miguel Aria Cañete, Commissaire à l’Action Climatique et à l’Énergie :

“Malgré les incertitudes géopolitiques actuelles, l’Europe fait sa transition énergétique. Il n’y a pas d’alternative. Et les faits parlent d’eux-mêmes : les énergies renouvelables sont désormais compétitives et parfois moins chères que les énergies fossiles. Elles emploient un million de personnes en Europe, attirent plus d’investissements que la plupart des secteurs, et ont réduit nos factures d’importations d’énergies fossiles de 16 milliards d’euros.

Désormais, nous devons poursuivre nos efforts pour que l’Europe travaille avec ses partenaires pour mener la course vers une économie durable et compétitive.”

La part des EnR dans la consommation énergétique de 2014 est donc de 16% selon le rapport, alors que l’objectif de 20% pour 2020 est largement atteignable. Il en va de même pour l’objectif d’efficacité énergétique de 20%, puisque la consommation énergétique est déjà en dessous du seuil objectif de 2020.