Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Alfa Laval présente la Ventilation à faible vitesse pour les datacenters

MONDE – ALFA LAVAL a lancé le dernier concept de refroidissement pour les salles des serveurs pour datacenters appelé Low Speed Ventilation (LSV) ou ventilation à faible vitesse. La société a dévoilé la technologie LSV pour la première fois aux Pays-Bas, où elle fonctionne déjà avec succès dans les datacenters, et ces produits sont déjà disponibles dans les pays nordiques avant le lancement sur le marché mondial.

Les millions de serveurs actuellement utilisés dans les datacenters à travers le monde génèrent d’énormes quantités de chaleur lors de la manipulation et le traitement des données. La technologie classique de refroidissement utilisée jusqu’alors implique des vitesses d’air élevées de 8 mètres par seconde. L’inconvénient de la technologie classique est que le déplacement de l’air à cette vitesse nécessite beaucoup d’énergie et peut déclencher l’effet Venturi, qui peut à son tour conduire à des variations de pression d’air et des « points chauds » pouvant causer la surchauffe des serveurs.

Les designers de chez ALFA LAVAL ont présenté leur concept breveté du refroidissement de la ventilation à faible vitesse qui, selon eux, va fournir de l’air à une vitesse beaucoup plus faible : 1,5 à 1,8 mètre par seconde.

La réduction de la vitesse de l’air délivrant un flux d’air optimal devrait éliminer l’effet Venturi, et par conséquent réduire les différences de pression et ainsi aider à prévenir les problèmes tels que les « points chauds ».

Comme LSV est une technologie à pression normale, les opérateurs de datacenters n’ont pas besoin de contrôler la pression de l’air, mais seulement la disponibilité de l’air, ce qui permet d’atteindre facilement les conditions optimales dans la salle des serveurs.

L’inconvénient de cette nouvelle technologie est que les refroidisseurs LSV sont plus grands que les refroidisseurs conventionnels et que d’importantes quantités d’air sont nécessaires pour la ventilation à faible vitesse. ALFA LAVAL déclare donc que les refroidisseurs d’air Arctigo LSV sont pour cette raison spécialement conçus avec une grande surface de section transversale.

Les refroidisseurs doivent être situés en dehors de la salle des serveurs, il faut veiller à ce que les serveurs soient alimentés suffisamment en air à température contrôlée à tout moment, tout en consommant beaucoup moins d’énergie que les solutions de refroidissement conventionnel de serveurs.

« La ventilation à faible vitesse est une technologie unique qui défie les solutions actuelles pour refroidir les salles de serveurs », a déclaré le directeur marketing du DATA CENTER COOLING, Mats Carselid.

M. Carselid a conclu en disant « Nous vivons à une époque de l’obsession à la vitesse, de sorte qu’il peut être considéré contre-intuitif alors que vous pouvez améliorer la performance en ralentissant quelque chose. Cependant, notre nouveau concept montre que si vous réduisez la vitesse de l’air, vous pouvez éviter les problèmes souvent rencontrés dans le refroidissement du serveur classique et gagner beaucoup d’avantages tels que l’augmentation de l’efficacité énergétique et la réduction des coûts énergétiques. Juste le fait que la technologie de la ventilation à basse vitesse permet aux salles de serveur de fonctionner sous la pression de l’air normal est une véritable innovation « .