Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

L’EHPA demande à l’UE d’adopter une politique écologique plus ferme

Lors de son forum annuel, l’EHPA (Association européenne des pompes à chaleur) a demandé à l’Union européenne d’être plus ferme concernant la politique écologique des secteurs du chauffage, de la ventilation et de la climatisation. En effet, l’Association souhaiterait que l’UE se focalise plus sur les divers services de construction plus durables.

Selon la déclaration du secrétaire général de l’Association européenne des pompes à chaleur (EHPA), Thomas Nowak, la consommation de l’UE en énergie, dédiée à la climatisation et au chauffage, est estimée à 50 %. M. Nowak demande ainsi à l’Union européenne d’avoir une priorité accrue et une politique plus ferme afin d’assurer une approche plus durable quant à la façon dont les fonctions du chauffage et de la climatisation sont assurées aux niveaux industriel et national.

L’Association déclare également collaborer avec différents secteurs et industries pour la création d’un meilleur avenir pour l’Europe et être prête à soutenir le travail des nouveaux dirigeants politiques issus des dernières élections européennes.

Ce forum 2019 sur les pompes à chaleur a réuni de nombreuses personnalités du secteur pour discuter de la façon dont les innovations en terme de technologie pour ces équipements ainsi que les efforts visant à développer leur utilisation peuvent compléter l’objectif de décarbonisation de toutes les économies de l’Union européenne d’ici 2050.

Actuellement, moins de 10 % des bâtiments de l’UE sont chauffés par des pompes à chaleur, selon l’EHPA qui a fait valoir que les avantages potentiels que peuvent apporter les pompes à chaleur au soutien d’objectifs climatiques et énergétiques européens ont besoin d’être mis en valeur.

L’un des avantages des pompes à chaleur est leur disponibilité. Leur technologie peut être déployée dans les processus industriels ainsi que dans les bâtiments commerciaux et résidentiels. Un déploiement dans la rénovation de bâtiments résidentiels est également possible grâce aux récents développements technologiques. Les pompes à chaleur récentes peuvent, en effet, fournir jusqu’à 160 °C, selon la déclaration de M. Nowak.

Les questions sur la nécessité d’assurer une bonne interaction entre les stratégies de gazéification et d’électrification, les innovations technologiques et leur utilisation au niveau local, régional et national pour offrir un fonctionnement plus durable et efficace ont été examinés et discutés durant le forum de cette année, selon les déclarations de M. Nowak.