Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Découvrez les principales mesures du plan gouvernemental de rénovation énergétique

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan Climat présenté par Nicolas Hulot et du plan Logement proposé par Jacques Mézard, le gouvernement est déterminé à diviser par deux le nombre de bâtiments énergivore d’ici 2022.

Dans ce sens, le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, et celui de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, ont dévoilé ce vendredi 24 novembre les principales mesures du plan gouvernemental de rénovation énergétique. L’objectif ? Lutter contre la précarité énergétique.

Plus précisément, il consiste à réhabiliter 500 000 logements considérés comme des passoires thermiques étiquetés « F » ou « G ». Lors de son discours devant les représentants du secteur de la rénovation énergétique, Nicolas Hulot a avancé qu’un fonds de 14 milliards d’euros serait alloué à ce projet.

Une somme de 3 milliards d’euros sera également destinée à la réhabilitation des bâtiments des collectivités locales et une autre de 1,8 milliard d’euros permettra d’accélérer la rénovation du quart des bâtiments appartenant à l’État pendant le quinquennat.

De novembre à fin janvier 2018, lesdits ministres ont annoncé que les citoyens français et tous les intervenants dans le domaine de la rénovation sont sollicités à s’exprimer en ligne afin d’enrichir le plan.