Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

L’AHRI demande des réformes de l’EPCA

L’Air-Conditioning, Heating and Refrigeration Institute (AHRI), demande des réformes de l’EPCA, par le biais de son président, Stephen Yurek.

L’EPCA, pour Energy Policy and Conservation Act, est la loi américaine qui contrôle les standards d’efficacité énergétique des produits. Stephen Yurek a déclaré devant les membres du congrès américain que cette loi, âgée de près de 40 ans, « n’a pas été mise à jour pour prendre en compte les nouvelles réalités économiques et les nouvelles technologies. »

« Les consommateurs paient cher, tant financièrement qu’en termes de confort et de sécurité », parce que les réglementations du Département de l’Énergie (DOE) poussent à toujours plus d’efficacité énergétique. Stephen Yurek a continué : « Lorsque les nouveaux équipements coûtent plus cher que ce que les consommateurs peuvent acheter, [les fabricants] trouvent des alternatives, qui pour certaines compromettent le confort et la sécurité des personnes, sans économiser d’énergie. »

Le fond du problème, souligné par Yurek, est que ces réglementations pourraient mener à de nombreuses pertes d’emplois aux États-Unis, et qu’elles sont de plus en plus nombreuses : 8 dans la seule année 2014, contre 6 durant les 8 ans de pouvoir de Bill Clinton.

Stephen Yurek a donc appelé le DOE à réunir les investisseurs et les acteurs du secteur pour discuter d’un nouveau cadre réglementaire, mieux justifié économiquement, qui permettrait plus d’investissements et de flexibilité.