Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Un coup de pouce chauffage pour dynamiser la rénovation en copropriété

Étendu aux copropriétés, le dispositif « Coup de pouce chauffage » offre une bonification CEE (Certificats d’économies d’énergie) pour le remplacement d’une chaudière fioul lors de la rénovation énergétique. Selon le président du directoire d’IDF Energie, Christophe Dujardin, pour les copropriétés, il s’agit d’une belle opportunité à saisir.

Si le dispositif n’était réservé qu’à l’habitat individuel, pour le remplacement d’une chaudière fioul, il est désormais étendu aux copropriétés. Les copropriétés ont ainsi le choix entre l’installation d’une chaudière THPE (très hautes performances énergétiques) ou d’une pompe à chaleur et le raccord au réseau de chaleur urbain.

Les pouvoirs publics ont ainsi modulé les CEE en fonction des économies d’énergie obtenues afin d’inciter les copropriétés à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Si une copropriété réalise au moins 35 % d’économies d’énergie, elle bénéficiera de 2,5 fois plus de CCE et 5 fois plus si les économies d’énergie atteignent 55 %.

La bonification des CEE est très attractive. Toutefois, afin de pouvoir en bénéficier, les projets de rénovation des copropriétés doivent être définis rapidement. En effet, les travaux doivent commencer le 31 décembre 2021 pour être achevés le 31 décembre 2024 au plus tard. Une échéance qui devrait pousser les copropriétés à se décider au plus vite. Ainsi, les conseils syndicaux et le syndic, la conception d’un projet de rénovation, le vote des travaux en assemblée générale doivent débuter dès maintenant.