Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Les chinois préoccupés par la qualité de l’air

CHINE – Un sondage récent mandaté par Honeywell révèle que 60% des chinois seraient préoccupés par la qualité de l’air à l’intérieur, et la majorité de la population aimerait un amélioration de la qualité de l’air dans les lieux publics et au travail. Ce sondage, intitulé « Chinese Attention on Indoor Air Quality Survey » (« Sondage à propos des soins apportés à la qualité de l’air en Chine »), montre également que 80% des personnes interrogées considèrent que la purification de l’air domestique était une nécessité absolue, tandis que beaucoup de sondés admettent que un défaut de connaissance en matière de produits et de technologies de purification de l’air.

Le sondage, mené par Ipsos et mandaté conjointement par Honeywell et par l’association chinoise de l’industrie pour la qualité de l’air a été conçu pour donner une image claire de la connaissance, des attentes et des préoccupations du public chinois en matière de qualité de l’air. Plus de 2000 personnes dans 10 villes chinoises ont répondu au sondage.

Selon les résultats du sondage, 60% des personnes interrogées se disent insatisfaites en matière de qualité de l’air, tandis que 50% d’entre eux, chiffre inquiétant, ont mentionné des problèmes de santé dus à l’inspiration d’air intérieur pollué parmi leurs collègues, amis ou parents. 57% des sondés disent avoir plus de doutes sur la qualité de l’air dans les lieux publics que sur celle de leur maison, qu’ils ont le sentiment de mieux contrôler. A peu près la moitié des répondants considèrent que l’amélioration de la qualité de l’air sur leur lieu de travail était un besoin urgent. Cette préoccupation concernant la qualité de l’air était d’autant plus importante pour les lieux publics très fréquentés, comme les gares ou les stations de métro, et 66% des personnes interrogées pensent que la qualité de l’air dans ces lieux devrait être contrôlée et les résultats rendus publics. De façon intéressante, 47% des gens se disent prêts à dépenser un peu plus d’argent pour profiter d’un air de meilleure qualité.

« La plupart des gens passe 80% de son temps à l’intérieur. Et le osndage montre que les gens ne font pas que s’inquiéter de la qualité de l’air : ils aimeraient la voir améliorée, notamment lorsqu’ils n’ont pas de marge de manœuvre, dans les bâtiments publics et sur leur lieu de travail », commente le président et PDG d’Honeywell China Stephen Shang dans un communiqué de presse relatif aux résultats du sondage.

« C’est pourquoi Honeywell s’engage à améliorer la qualité de l’air et à développer des produits innovants qui amélioreront la qualité et la sécurité du quotidien. »