Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Produire de la chaleur à partir des eaux usées

L’entreprise Veolia Eau exploite les eaux usées issues de la vallée de l’Ondaine et des stations d’épuration d’Unieux et de Saint-Chamond pour produire de la chaleur. Veolia a été, en effet, sélectionnée après l’appel à projets lancé par l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse, en 2017, pour l’usage d’énergies propres.

Suite à cela, les boues de la station ainsi que les eaux usées ont été utilisés pour constituer le mix énergétique servant à fournir en chaleur les bâtiments du quartier Saint-Julien, et ce, en collaboration avec la Ville de Saint-Chamond et les collectivités de Saint-Etienne Métropole.

La solution Energido a été opérationnelle depuis 2018. Celle-ci consiste à utiliser un processus de chauffage au four pour récupérer les calories présentes dans les eaux polluées et les boues de la station d’épuration. L’énergie récupérée est ensuite renvoyée, via une pompe à chaleur, dans le circuit de chauffage du quartier.

Il s’agit d’un mode de chauffage qui fournit l’équivalent de 58 logements, soit 300 MW par an. Grâce à ce procédé, le bâtiment de l’Inspection académique, 5 logements de fonction ainsi que l’école primaire Cézanne sont à présent autonomes en énergie. Une démarche qui a été actée par la signature entre la Ville de Saint-Chamond, Saint-Etienne Métropole et Veolia Eau dans le cadre du PCAET (Plan climat-air-énergie territorial) 2019-2025.

Selon le directeur Loire-Auvergne de Veolia Eau, Frédéric Figari, la préoccupation de l’entreprise était également la réduction de sa consommation interne en matière d’énergie. L’engagement de Veolia Eau remonte à 2009, sur le site de dépollution d’Unieux non loin du pont du Pertuiset. Des boues issues de la station y permettent de produire du biogaz qui est utilisé pour répondre à ses besoins énergétiques.

La quantité de boues produites par l’usine a été réduite de 4 000 à 2 000 tonnes et ce processus lui a permis de couvrir 100 % de ses besoins. À travers le Plan climat, Veolia Eau s’engage également à atteindre 11 % de réduction quant à la consommation électrique de la station d’épuration de La Maladière, à Saint-Chamond.