Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

L’Afpac ambitionne de dépasser le million d’unités de PAC vendues en 2019

Lors du point presse de l’Afpac (Association française pour les pompes à chaleur), un état des lieux du marché a été dressé. L’association est revenue sur les offres commerciales en rapport avec les installations à 1 € que le Gouvernement promeut et a profité de l’occasion pour esquisser ses perspectives économiques.

La chaudière hybride BOOSTHEAT.20 est éligible pour les aides

Les membres de l’organisation ont fait un rappel sur les objectifs de l’opération lancée par le Gouvernement concernant la prime à la reconversion : encourager le remplacement des chaudières en deux ans (600 000), soit 25 000 travaux de chauffage par mois.

Pour l’heure, 60 000 travaux de remplacement ont été engagés, dont 27 000 pompes à chaleur. Pour ce qui est de la conversion des installations au fioul, 22 000 ont été lancées, dont 19 000 pompes à chaleur. En moyenne, le rythme de renouvellement annuel est de 3,5 %, soit 122 000 chaudières par an.

45 000 chaudières au fioul ou corps de chaudières sans brûleurs ont été commercialisées en 2018. Ce qui équivaut à 37 % de générateurs au fioul remplacés. Les installations à la biomasse, au gaz et les PAC se répartissent les 63 % restants.

Après l’accélération de la conversion du parc fioul d’ici 10 ans, le secteur mise sur un rythme de remplacement se situant entre 200 000 et 300 000 chaudières par an avec une part de marché fortement détenue par les PAC.

Les opérations « coup de pouce » ont permis au marché des pompes à chaleur de croître et l’Afpac estime que 150 000 PAC pourraient se substituer aux équipements classiques. Pour atteindre les 600 000 remplacements de chaudières, il faut que les professionnels favorisent davantage la qualité de la mise en œuvre, car les entreprises qualifiées sont encore peu nombreuses (8 400 environ au 1er juin 2019).

Les professionnels sont très optimistes quant aux perspectives de croissance du secteur. Le président de l’Afpac estime, en effet, que les rythmes de production de pompes à chaleur devraient augmenter étant donné la disponibilité en stock des matières premières et de tous les composants. Si les conditions sont réunies, le secteur pourrait dépasser le million de pompes à chaleur vendues en 2019, toujours selon le président de l’Afpac.