Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

La nouvelle centrale solaire au sel fondu de NOVATEC est opérationnelle

ESPAGNE/ALLEMAGNE – NOVATEC solaire et BASF ont travaillé ensemble sur la mise en place d’une usine de démonstration solaire thermique basée sur la nouvelle technologie du sel fondu qui est également connu sou le nom de technologie DMS. L’usine est située sur le site de la centrale thermique solaire PE1 dans le sud de l’Espagne. L’installation utilise un sel inorganique fondu comme fluide pour le transfert de chaleur. La plupart des centrales solaires thermiques actuelles utilisent de l’huile à une température limitée à près de 400°C pour le transfert de chaleur. L’utilisation de sels inorganiques permet au fluide transfert d’atteindre une température supérieure à 500°C. Cette réaction entraîne une augmentation significative de la puissance de rendement.
L’énergie thermique peut être directement convertie en énergie électrique ou stockée dans de grands réservoirs de sel fondu pendant les périodes de faible demande. Cette énergie stockée peut être réservée pour les moments où la production est insuffisante comme lorsque le ciel est couvert. Ce type de stockage est déjà utilisé sur plusieurs générateurs utilisant la technologie solaire thermique à concentration (CSP). Ces générateurs utilisent généralement de l’huile thermique comme fluide de transfert de chaleur dans les collecteurs et doivent utiliser des échangeurs de chaleur pour alimenter le stockage.
Au cours des prochains mois, le collecteur de démonstration sera utilisé à des fins de simulation expérimentale sur différentes conditions de fonctionnement. Ses impacts et sa fiabilité sur le long terme seront également testés. Les résultats seront utilisés afin de développer la prochaine génération de centrales thermiques solaires.
D’après M. Andreas Wittke, Président directeur général de NOVATEC solaire, la mise en service et les premiers résultats de l’usine de démonstration DMS sont une réussite. La société est ravie de pouvoir proposer des centrales solaires thermiques dotées de la technologie de sel fondu et le stockage thermique destiné à la commercialisation.
BASF et NOVATEC Solaire utilisent le sel fondu comme fluide de transfert de chaleur dans une usine de collecteur de Fresnel. Ce type de collecteur est une alternative aux générateurs les plus communs de réflecteurs cylindre-paraboliques utilisant du verre plat. Un collecteur de Fresnel est composé de réflecteurs presque plats, montés en rangée sur une structure en acier. Ils concentrent la lumière solaire directe sur un récepteur, à travers lequel le sel fondu est pompé.
Depuis plusieurs années, BASF a fait des recherches sur le développement de fluides de transfert de chaleur à base de sels inorganiques et des concepts de contrôle de processus pour les centrales solaires thermiques. La société possède également plus de 30 ans d’expérience dans l’exploitation de réacteurs dits à bain de sel. Outre l’utilisation dans les usines chimiques, des sels minéraux peuvent être utilisés raisonnablement dans toute application qui nécessite le transport ou le stockage de la chaleur.
L’intégration de la technologie NOVATEC solaire DMS avec le stockage de sel fondu peut augmenter les heures de fonctionnement annuel de centrales thermiques solaires en se basant sur la capacité de charge. En conséquence, les coûts de production d’électricité des centrales thermiques solaires utilisant la technologie NOVATEC solaire DMS sont considérablement réduits. La réussite de la démonstration souligne le rôle de premier plan joué par NOVATEC solaire en tant que fournisseur de technologie de collecteur de Fresnel. BASF de son côté devient un fournisseur privilégié de sels minéraux et de concepts de la technologie pour le contrôle de processus.
Le projet de démonstration de collecteur DMS est soutenu par le Ministère fédéral allemand de l’Économie et de l’Énergie (BMWi) suite à une décision prise par le parlement allemand.