Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Pollutec : Lancey réinvente le chauffage électrique

Pollutec, le 27ème salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement s’est lancé hier à Lyon, et c’est donc l’occasion de découvrir bon nombre d’innovations dans le domaine de l’HVAC.

Nous avons pu rencontrer Lancey, une startup qui compte bien changer le panorama global du chauffage électrique avec un modèle de radiateur innovant.

Le radiateur en question, en plus de disposer des dernières technologies de pointe dans son domaine (chauffage infra-rouge, détection de fenêtres ouvertes, contrôle à distance via smartphone, détection de présence, etc.) propose à ses utilisateurs un pari plus intéressant : économiser de l’argent en optimisant l’achat énergétique.

Grâce à une batterie Lithium LFP et à une connexion au compteur électrique, le radiateur peut stocker de l’énergie achetée pendant les heures creuses pour l’utiliser pendant les heures pleines.

Ou mieux encore, de stocker de l’électricité en provenance d’énergies renouvelables, puisque Lancey se veut un fort promoteur du renouvelable et du réseau électrique intelligent, les fameuses « smart-grids ».

Pour le moment, la start-up est encore en phase d’expérimentation, mais a déjà posé 100 radiateurs dans la région grenobloise pour recueillir des données en utilisation réelle et ainsi améliorer son produit.

L’avantage du radiateur intelligent à stockage, selon Gilles Moreau, CTO de l’entreprise, est qu’il se place à mi-chemin entre une solution électrique bas-de-gamme et une solution gaz.

Les logements qui bénéficient du chauffage électrique ne sont le plus souvent pas reliés au gaz de ville, et l’installation d’un système de chauffage au gaz naturel dans ce type de bâtiments est souvent très coûteuse.

Avec Lancey, on se retrouve donc face à une solution à mi-chemin, car l’entreprise assure que le coût à l’utilisation est égal voire inférieur au gaz, tandis que son coût d’installation se rapproche d’une solution électrique classique, même si le produit en lui-même se positionne sur le haut-de-gamme.

Les radiateurs devraient être commercialisés d’ici un an, en Octobre 2017, mais d’abord uniquement auprès des promoteurs et bailleurs sociaux.

À terme, la société envisage de se tourner aussi vers un modèle de distribution plus classique, mais le positionnement haut-de-gamme du produit risque d’être moins intéressant pour les particuliers.

La jeune pousse est soutenue par plusieurs organismes de renom, donc BpiFrance.

Suivez-nous de près pour plus d’actus sur les innovations à Pollutec !