Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Un poêle à bois connecté récompensé au Danemark

L’agence State of Green, l’entité officielle chargée de la transition énergétique danoise, partage en ce début du mois d’octobre une avancée d’un produit pas comme les autres.

Un poêle à bois connecté a en effet reçu une récompense lors de la Confederation of Danish Industry, qui se tenait en début de mois à Copenhague.

Cette récompense salue les entreprises ayant crée des opportunités pour les transformer en croissance et en emploi au profit de la société danoise. Une contrainte spéciale était posée cette année concernant la dimension digitale des produits présentés.

Mais cela ne doit pas éclipser le côté vert du produit qui nous intéresse aujourd’hui.

Les poêles à bois intelligents HWAM peuvent en effet désormais se connecter sans fil à un contrôleur de température pour assurer de garder la pièce à la meilleure température possible sans perte d’énergie.

Il est aussi possible de régler l’âtre sur une température fixe pour la nuit. Cela permet au bois de brûler plus longtemps, grâce à l’optimisation de la circulation de l’air à l’intérieur du poêle, ce qui est tout à fait impossible avec un poêle à bois traditionnel selon HWAM.

Jan Damgaard, qui a présenté la récompense à HWAM, note que cette avancée est une vraie preuve de la valeur du digital :

« Le gagnant de cette année montre bien qu’il n’y a que peu de choses qui ne peuvent pas être digitalisées. Nous allumons des feux depuis la préhistoire, mais les nouveaux poêles de HWAM sont une vraie avancée.
L’expérience utilisateur offerte est très bonne, et le bois est utilisé de la meilleure façon possible. »

De son côté, Stefan Pedersen, Directeur de HWAM, a insisté sur le fait que ce n’était là qu’un premier pas :

« Nous sommes très heureux d’avoir reçu cette récompense. Mais la bataille ne fait que commencer. Nous sommes sur un marché très compétitif.
La digitalisation de nos produits nous donne un avantage à l’international, dont nous espérons profiter dans les prochaines années. »