Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Poursuite d’une intense activité de R&D au Costic en 2015

FRANCE – Le programme RAGE 1 qui se termine à la fin de l’année 2014 sera remplacé par RAGE 2. Ce nouveau programme devrait se concentrer sur les études des techniques concernant le génie climatique qui n’ont pas été traitées dans le RAGE 1. Les poêles biomasse et les chaudières hybrides sont quelques exemples inclus dans le programme. RAGE 2 se concentrera également sur la réhabilitation du parc tertiaire existant et développera des applications de calcul pour tablettes. Le programme prévoit aussi des réunions régionales sur son expansion, particulièrement pour les enseignants en génie civil. Cette annonce a été faite lors d’une conférence de presse donnée par le Costic, le pilote du programme.
Les derniers documents du programme RAGE 1 devraient être bouclés d’ici la fin de l’année 2014. Cela concerne les recommandations professionnelles sur les pompes à chaleur (PAC) air/air géothermiques, gaz à absorption ou collectif. Les chauffe-eau thermodynamique, la production solaire, la ventilation double flux ainsi que les appareils à granulés de bois en font également parties. Les guides sur les puits climatiques, ventilation hybride, les chaufferies et les bonnes pratiques doivent également être finalisés. Il en est de même pour les rapports sur les corbeilles ou capteurs géothermiques à double couche, les chauffe-eau solaires, la ventilation double flux ainsi que le chauffage divisé à granulés de bois avec réseau d’air chaud. La version électronique et papier du carnet de chantier des PAC air/eu tirés de RAGE 1 devrait sortir prochainement.
Indépendamment du programme RAGE, une équipe d’une dizaine d’ingénieurs du COSTIC effectue actuellement des études. Elles portent sur l’étanchéité des réseaux aérauliques en réhabilitation, la ventilation basse pression, les solutions de récupération et valorisation de l’énergie provenant des systèmes de ventilation. Le commissionnement du solaire effectif ainsi que l’évolution des métiers dans le secteur du bâtiment dans le cadre du « smart building » font également l’objet d’une étude.
Des équipements pour les formations
COSTIC a développé une nouvelle version de l’outil de calcul Orebat pou FEE BAT. Une partie de cet outil est réservée aux EnR et une autre à l’éco-PTZ. COSTIC se prépare au développement d’une nouvelle version destinée au bâtiment collectif. Le COSTIC devrait prochainement organiser une journée de réunions techniques à Paris. Ces formations porteront sur la vulgarisation des secteurs collectifs et tertiaires, les enseignements de RAGE en : ECS collective solaire, chaufferie au bois, ventilation et rénovation et circuits hydrauliques. L’organisation de ces réunions en province est à l’étude.
COSTIC a également réalisé un guide relatif au mini générateur à moteur à combustion interne au gaz naturel pour le compte de GrDF/ CECIBAT. Les locaux des Yvelines seront équipés de plateformes techniques de formation dans les mois à venir. Les formations seront axées sur la maintenance de chaudières standard et à condensation, équilibrage des circuits hydrauliques, groupes thermodynamiques au propane ou au CO2, GTB et régulation.
Les formations de chargé d’affaires en GC et d’installateur-mainteneur d’équipements de chauffage au bois seront mises en place en 2015. La durée de ces formations sera respectivement de 343 heures et de 210 heures. La formation sur la rénovation énergétique est de seulement 28 heures. COSTIC a également mis en place des plateformes de formation à distance en ligne. Ces formations concernent les unités et grandeurs du GC, le calcul des charges en climatisation et l’initiation à la climatisation. Le COSTIC compte également organiser des stages de formation continue au sein même de l’établissement en 2015.
Des enquêtes sur les normes européennes en génie climatique
A la suite de la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments de 2010, des enquêtes publiques sur les projets de normes européennes seront lancées dans les mois à venir. Les nouvelles réglementations thermiques françaises devront respecter ces normes afin d’accélérer le développement et la commercialisation de solutions innovantes. Les futures normes européennes en systèmes de ventilation devraient faciliter la mise en place de meilleures techniques et garantir la performance des équipements. L’inspection des systèmes de ventilation et de climatisation sera orientée vers une norme européenne unique. Un élargissement du périmètre d’évaluation de la performance énergétique est en vue pour ne plus se limiter sur un seul bâtiment. Les méthodes de calcul normalisées issues de la directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments et celles de la directive Ecodesign devraient être identiques. Un travail de coordination et d’harmonisation est nécessaire pour atteindre cet objectif. Deux nouvelles normes devraient également voir le jour dont une pour le Building Management System et l’autre pour l’inspection des systèmes de régulation et de GTB.