Dédié à l'industrie du chauffage, de la ventilation,
de la climatisation et de la réfrigération.

Étude Danfoss & SER – les bâtiments européens sont économes en énergie

Suite à une étude initiée par Danfoss et réalisée par le cabinet-conseil Ecofys, les bâtiments européens sont économes en énergie, mais cette opportunité est jusqu’alors inexploitée.

Ces nouvelles ressources se trouvent au cœur même des bâtiments à l’intérieur desquels les gens passent la plupart de leur temps. Dans leur quotidien, ils utilisent de l’énergie pour assurer leur confort thermique à travers les éclairages, les systèmes de chauffage et de climatisation, etc.

Mais il arrive souvent que ces systèmes ne travaillent pas correctement. Ils gaspillent donc l’énergie et coûtent de l’argent. D’autres peuvent même porter atteinte à l’environnement.

Heureusement, il existe actuellement des techniques pouvant réduire les pertes d’énergie tout en rendant les logements plus habitables.

Selon les explications du Directeur associé d’Ecofys, Andreas Hermelink, « L’optimisation constante de l’utilisation d’énergie des bâtiments existants en Europe doit commencer dès maintenant ».

Lors de l’étude, un scénario a été présenté avec l’hypothèse que les bâtiments européens seraient tous rénovés avant l’année 2030. Ils seront ainsi équipés des toutes dernières technologies en matière d’approvisionnement en eau chaude, de chauffage, de climatisation, de ventilation et d’éclairage.

Selon le cabinet-conseil Ecofys, cette transition énergétique permettrait de faire baisser la consommation d’énergie de 30 %. Autrement dit, ensemble, les citoyens européens pourront économiser jusqu’à 67 milliards d’euros sur leur facture d’énergie annuelle. Par ailleurs, cela réduirait les émissions de CO2 d’environ 156 mégatonnes d’ici 2030.