Portail d'aide au choix d'un système de
climatisation qui vous convient

Comment choisir une climatisation réversible ?

Depuis quelques années, tous les climatiseurs vendus en France et en Europe doivent être réversibles, c’est-à-dire capables de chauffer en hiver et de rafraîchir en été.

Cela signifie donc que le marché est très chargé, et qu’il peut être difficile de choisir une climatisation réversible, quelles que soient les conditions d’installation. Rappelons qu’un système de climatisation réversible ne sert pas que de chauffage d’appoint : il peut servir de chauffage à part entière l’hiver !

Nous vous proposons donc de retrouver tous les critères de choix expliqués un à un dans notre guide !

Les critères pour choisir une climatisation réversible

Même si tous les climatiseurs réversibles peuvent chauffer et climatiser, il faut noter que certains modèles sont plus performants dans un mode que dans l’autre. Bien entendu, plus on monte en gamme, meilleure sera la performance.

C’est d’ailleurs en matière de performance qu’il faut juger les différents modèles, et non seulement en termes de puissance. Un appareil performant vous fera économiser de l’argent sur le long-terme, même si le prix à l’achat est un peu supérieur, car il consommera moins d’énergie !

Les coefficients saisonniers

Voici un exemple type d’étiquette avec classe énergie, SCOP et SEER.

Pour jauger la performance des différents appareils, nous possédons deux coefficients :

  • Le SEER, ou coefficient saisonnier d’efficacité énergétique, qui note la performance en mode froid
  • Le SCOP, ou Coefficient Saisonnier de Performance, qui note la performance en mode chaud.

Plus ces indices sont élevés, plus l’appareil est performant. Un appareil avec un SEER de 5 produira l’équivalent de 5 kWh de froid pour 1 kWh d’électricité consommée.

Vous pouvez retrouver ces indices sur l’étiquette énergétique du climatiseur. Attention cependant de comparer des appareils d’une même gamme de prix, et surtout d’un même type (mobile, fixe, console, mural, etc.).

La classe énergétique

Sur l’étiquette énergétique, vous trouverez aussi la classe énergétique, comme sur tous les autres types d’appareils électroménagers.

La classe énergétique va de D à A+++, et note la consommation énergétique de l’appareil en fonction de la zone géographique. Comme vous le voyez sur l’image ci-contre, l’étiquette énergétique possède une petite carte.

En fonction de la température moyenne de l’air extérieur, le climatiseur consommera plus ou moins d’énergie pour chauffer : plus il fait chaud dehors, et moins il consomme.

La classe énergétique importe moins que le SEER et le SCOP, qui sont de bien meilleurs indicateurs pour la clim réversible.

Le bruit

L’étiquette énergétique renseigne aussi le volume sonore du climatiseur à l’intérieur et à l’extérieur du logement.

C’est un critère qu’il est préférable d’examiner lors de votre choix, car un climatiseur est un appareil qui vous apporte du confort : un appareil trop bruyant risquerait de ne pas vous offrir un confort optimal.

Le type d’appareil

Justement, la question du volume sonore nous amène à celle du type d’appareil : il existe plusieurs types de climatiseurs, qui ne sont pas tous adaptés aux mêmes conditions.

Le plus souvent, on installe des systèmes de climatisation avec unité extérieure, ou split, comme les fabricants les appellent.

Ces systèmes possèdent deux unités : une à l’intérieur et une à l’extérieur. Les composants les plus bruyants du circuit sont donc relégués à l’extérieur pour accroître le confort intérieur.

Il existe ensuite plusieurs types d’unités intérieures :

  • Mural : les climatiseurs les plus classiques et les plus répandus, qui se placent en haut des murs.
  • Console : les climatiseurs consoles se placent au même niveau que des radiateurs, et le flux d’air peut être gêné par les meubles.
  • Cassette : les climatiseurs cassette sont plutôt réservés aux espaces importants, et permettent de ne pas multiplier les unités intérieures pour climatiser une grande pièce.

Les unités murales sont les plus répandues et s’adaptent à de nombreuses conditions d’installation.

Comme vous le voyez, à chaque type d’appareil correspondent des conditions d’utilisation et des contraintes spécifiques.

Lorsque vous comparez pour choisir une clim réversible, il faut donc penser à toujours comparer des appareils de mêmes types : certaines catégories de produits sont plus performantes que d’autres par nature !

Conclusion

Le choix d’une climatisation réversible est souvent difficile, et le prix est un facteur important pour les acheteurs.

Mais acquérir l’appareil le moins onéreux n’est pas toujours la meilleure idée : en suivant nos conseils pour déchiffrer les étiquettes énergétiques, vous pouvez choisir l’appareil le plus performant dans une gamme de prix donnée !

Système de climatisation

Système de climatisation

Devis climatisation en 24h

Estimation de mon projet par un technicien spécialisé proche de chez-moi

Mon projet de climatisation

Fournitures et pose

Mes coordonnées

Gratuit – Sans engagement

En envoyant votre demande, vous acceptez d’être recontacté par votre technicien local pour obtenir une estimation personnalisée.